fbpx
accueil > Actualités > Le Grand Prix humanitaire remis à l’OSE le 7 juin lors d’une cérémonie solennelle sous la Coupole de l’Institut de France

Le Grand Prix humanitaire remis à l’OSE le 7 juin lors d’une cérémonie solennelle sous la Coupole de l’Institut de France

C’est une grande fierté pour l’OSE, ses Anciens, et toutes ses équipes. La candidature de l’OSE au Grand Prix humanitaire 2017 Louis D. de l’Institut de France a été retenue à l’issue d’un processus de sélection comprenant l’examen du dossier transmis par l’OSE et d’une audition sur site. La Fondation Louis D – Institut de France a pour objet de soutenir des associations, fondations, personnes morales ou organisations non gouvernementales ayant une action à caractère caritatif ou culturel, ou dans le but d’encourager la recherche.

Le Prix a été remis à Jean-François Guthmann, Président de l’OSE, par Monsieur Jean-Robert Pitt, membre de l’Institut et représentant de l’Académie des sciences morales et politiques lors d’une cérémonie solennelle présidée par Hélène Carrère d’Encausse sous la Coupole de l’Institut de France, ce mercredi 7 juin 2017. L’OSE partage ce Prix avec deux autres associations, Basiliade et l’Arche. Chacune a été récompensée pour son investissement et la recherche d’excellence des réponses apportées aux usagers de nos institutions.

C’est l’ensemble de l’action de l’OSE, d’aujourd’hui comme celle d’hier, dans tous ses domaines d’activité, qui a été présentée à l’Institut de France et qui est ainsi récompensée.  800 professionnels et 200 bénévoles interviennent dans 5 domaines : la protection de  l’enfance en danger, la médecine sociale, la dépendance des personnes âgées, le handicap, l’histoire et la mémoire. Ce  Prix honore et reconnait l’action de toutes les équipes de l’OSE au sein des 35 établissements et services.

 

Ce prix contribuera à la réalisation du projet de mise aux normes obligatoires, de rénovation et d’agrandissement du Centre Georges et Lili Garel, siège social emblématique de l’OSE depuis plus de 20 ans, au cœur du quartier populaire de Belleville. La rénovation de cet immeuble, où se croisent les générations et les cultures, permettra l’amélioration des conditions d’accueil des Anciens de l’OSE et l’accompagnement des enfants et de leurs familles qui y sont reçus.

 

Au sein de ces locaux rénovés, l’OSE poursuivra la réalisation de son projet associatif, fondé sur les valeurs humanistes du judaïsme.

 

Retrouvez l’article paru sur le site de l’Institut de France

 

Les commentaires sont fermés.

WordPress Video Lightbox
%d blogueurs aiment cette page :