De Georges à Daniel Loinger le souci de l’autre est une histoire de famille, une histoire oséenne.

Daniel Loinger et Georges Loinger

 

Daniel Loinger, âgé de 83 ans et fils de Georges, s’est porté volontaire pour participer au soutien que les équipes de l’OSE apportent quotidiennement aux plus fragiles, les personnes âgées. Il s’est ainsi associé à la longue chaîne de soutien téléphonique, destinée à maintenir un contact humain et chaleureux :

« Appeler ces personnes, c’est un peu comme s’embarquer sur un paquebot pour une aventure inattendue. Leur besoin de parler est immense et ce sont invariablement les souvenirs des maisons d’enfants de l’OSE, de l’après-guerre et du retour à la vie qui prédominent. »

En effet, au sein de la grande famille de l’OSE, il est une famille dont le courage, l’héroïsme et le dévouement extraordinaire de bon nombre de ses membres ont écrit une page essentielle de la résistance juive pendant la guerre. Cette famille, c’est la famille Loinger, dont Georges et Fanny, membres du réseau Garel pendant l’Occupation et tous deux grands résistants, sont sans doute les figures les plus connues.

Aujourd’hui, merci à Dany qui honore la tradition juive d’entraide et de souci de l’autre, en offrant son aide à l’OSE et aux plus fragiles.

Des actes et des mots où nous pouvons puiser espoir dans ces petits gestes du quotidien, ces paroles échangées qui nous ramènent sans grand bruit à notre humanité commune.

 

En savoir plus sur la mémoire à l’OSE. 

Long live the 1st Georges Loinger Maccabiades!

On a pleasant and sunny weather, the first Georges Loinger Maccabiades organized by OSE were held on Sunday, June 30th at Château de Laversine.

 

 

Both sportive and festive, this event pays tribute to the great hero that was Georges Loinger, but also to the educator and high-level athlete he used to be.

The Maccabiades were officially launched by Patricia Sitruk, Director General of OSE and Tamar Jacobs, niece of Georges Loinger, with the presence of Isaac Touitou, Deputy Director of ORT France, a loyal partner of OSE in its educational mission.

After sharing an outdoor lunch, more than 150 children from OSE homes and services accompanied by their educators, confronted each other in teams in various disciplines: football, basketball, sprinting, Tog-of-War…

Eventually, awards were given to the participants, in the presence of the Chief Rabbi of France Haim Korsia, who came to congratulate the young people and the adults.

The 1st Maccabiades ended with a giant snack in the garden of the castle, including delicious cakes and ice cream, for the pleasure of all!

Congratulations to the team at Laversine’s children home for their welcome and the organization of this beautiful event, as well as to Jacky Krief for his animation.

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Vive les 1ères Maccabiades Georges Loinger !

Par un temps agréable et ensoleillé, se sont tenues le dimanche 30 juin au Château de Laversine les 1ères Maccabiades Georges Loinger de l’OSE.

 

 

Événement  à la fois sportif et festif, ces Maccabiades rendent hommage à l’immense héros que fut Georges Loinger, mais aussi à l’éducateur et au sportif de haut niveau qu’il incarna.

L’évènement fut officiellement lancé par Patricia Sitruk, Directrice général de l’OSE et Tamar Jacobs, nièce de Georges Loinger, en présence d’Isaac Touitou, Directeur adjoint d’ORT France, institution fidèle partenaire de l’OSE dans sa mission éducative.

Après un déjeuner en plein air, c’est ainsi que plus de 150 enfants venant des maisons et services de l’OSE – accompagnés de leurs éducateurs  – se sont confrontés par équipes dans diverses disciplines : football, basketball, course de vitesse, tir à la corde…

Les épreuves sportives achevées, passe à la remise des coupes et des médailles, en présence du Grand Rabbin de France Haïm Korsia, venu féliciter les jeunes et les adultes.

Ces 1ère Maccabiades  se sont clôturées par un gouter géant à l’ombre du château (délicieux gâteaux, glaces…), pour le plaisir de tous !

Un grand bravo à l’équipe de la Maison d’enfants de Laversine pour leur accueil et l’organisation de ce bel événement, ainsi qu’à Jacky Krief, pour son animation.

 

Et à l’année prochaine pour les 2ème Maccabiades Georges Loinger !

 

Revivez cette première édition en images :

Cérémonies du 8 Mai 1945 à Annemasse en l’honneur de Georges Loinger.

A l’occasion des cérémonies de commémoration du 8 Mai 1945, la ville d’Annemasse a souhaité organiser un hommage à Georges Loinger, décédé le 28 décembre 2018, héros de la Résistance et du sauvetage des enfants juifs vers la Suisse.

 


 

Une journée riche en émotions en présence de Daniel fils de Georges Loinger, de Tamar sa nièce et de Jean François Guthmann Président de l’OSE. Christian Dupessey  Maire d’Annemasse a dévoilé la plaque en souvenir de Georges Loinger et a remis à son fils la Médaille de citoyen d’honneur pour l’action héroïque de son père.

 


 


 

Georges Loinger, major figure of OSE, the Jewish Resistance and the Jewish children rescue network, has left us

Georges Loinger passed away on December 28th 2019, at the age of 108.

Former resistant, Commander of the Legion of Honor, recipient of the Military Cross 1939-1945 and the Resistance Medal, Georges Loinger helped – within OSE starting from 1942 – hundreds of Jewish children cross the border to Switzerland.

 


 

After the Liberation, he played an important role in the Exodus epic in 1947 and was appointed a few years later, Director of ZIM, the Israeli Maritime Company.

Dean of the Jewish Resistance, Georges Loinger never stopped testifiying among the young generations during his whole life.

His lifework calls for our admiration ; it now belongs to us to perpetuate his legacy.

Georges Loinger’s disappearance has moved a large number of people around the world, as shown by the wide media coverage of his death, as much in the international press (Haaretz, Washington Post, New York Times) as in the national (including Le Monde, Le Figaro, Libération, La Croix) and regional daily press (Midi Libre, Dernières nouvelles d’Alsace, Provence, Ouest France).

 

Cérémonie des Chlochim (30 jours) en mémoire de Georges Loinger.

Sa disparition a ému un grand nombre de personnes à travers le monde, ce que reflète la très large couverture médiatique de son départ, dans la presse internationale (Haaretz, Washington Post, New York Times), nationale (notamment Le Monde, Le Figaro, Libération, La Croix) ou dans la presse quotidienne régionale (Midi Libre, Dernières nouvelles d’Alsace, La Provence, Ouest France…).

 

 

Le lundi 28 janvier 2019 s’est tenue la cérémonie des Chlochim (les 30 jours suivant l’enterrement) en mémoire de Georges Loinger, au centre Moadon à Paris. Présidé par le Grand Rabbin de France, Haïm Korsia, cet office a ressemblé plusieurs dizaines de personnes, réunies autour de Daniel, le fils de Georges.

Des paroles émouvantes ont été prononcées à cette occasion, rappelant le rôle exceptionnel de Georges Loinger dans l’histoire de France et du peuple juif, mais aussi le grand homme, son humilité, sa détermination, son énergie et son courage sans failles.

Plusieurs membres du CA de l’OSE étaient présents, dont son le Président, Jean-François Guthmann qui a rappelé le lien fort et permanant de Georges avec notre association. Kathy Hazan, historienne de l’OSE, a également évoqué le rôle joué par Georges Loinger dans le sauvetage de 320 enfants (voir le texte de Katy Hazan). 

Georges Loinger, immense figure de l’OSE, de la Résistance et du sauvetage des enfants juifs nous a quittés.

L’OSE s’associe à la douleur de la famille et des proches de Georges Loinger, décédé ce vendredi 28 décembre 2018, à l’âge de 108 ans.

Ancien résistant, commandeur de la Légion d’Honneur, Croix de Guerre 1939-1945, Médaille de la Résistance, Georges Loinger a assuré à partir de 1942 au sein de l’OSE, le passage de plusieurs centaines d’enfants juifs en Suisse. Après la Libération, il a joué en 1947 un rôle important dans l’épopée de l’Exodus et a été nommé quelques années plus tard directeur de la ZIM, compagnie maritime israélienne.

Doyen de la résistance juive, Georges Loinger n’a cessé de témoigner auprès des jeunes générations tout au long de sa vie.

 

L’œuvre de sa vie force notre admiration, il nous revient à présent de perpétuer cet héritage.

 


Bon anniversaire à Georges Loinger pour son 108e anniversaire !

 

Georges Loinger, figure emblématique de l’OSE, fête aujourd’hui ses 108 ans, entouré de ses proches et amis.

Ce 29 août, les amis et la famille se sont réunis au domicile de Georges Loinger pour une cérémonie d’anniversaire chaleureuse. Jean-François Guthmann, Président de l’OSE et Patricia Sitruk, Directrice, étaient présents aux côtés de cette figure emblématique de l’association.

À partir de la fin de l’année 1942, Georges Loinger a assuré au sein de l’OSE le passage de plusieurs centaines d’enfants juifs en Suisse. Depuis, son lien avec l’OSE est indéfectible et sa fidélité nous honore.

Au cours de sa carrière, cet ancien résistant a reçu de nombreuses distinctions, parmi lesquelles celles de Commandeur dans l’ordre des Palmes Académiques, commandeur de la Légion d’Honneur à titre militaire, Médaille de la Résistance, Croix de guerre avec palmes et Médaille d’Or du ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports.

Georges Loinger reçoit les insignes de l’Ordre du Mérite de la République fédérale d’Allemagne

« Il y a une autre Allemagne »

 

Loinger Korsia

Nikolaus Meyer-Landrut, ambassadeur d’Allemagne, a remis, le mardi 12 juillet 2016, dans les salons de l’hôtel de Beauharnais, les insignes de l’Ordre du Mérite de la République fédérale d’Allemagne à Georges Loinger, ancien grand résistant juif et français.

Entouré de membres de sa famille et de proches, Georges Loinger a accepté de recevoir cette distinction qui récompense les mérites au titre de sa participation au sauvetage des enfants juifs pendant la guerre, au sein du réseau Garel, mis en place par l’OSE.

Patricia Sitruk, directrice générale de l’OSE, Serge Klarsfeld, avocat et historien et Haïm Korsia, Grand rabbin de France, ont rendu hommage, en ouverture de la cérémonie, au grand résistant que fut Georges Loinger.

À l’issue du discours de Nikolaus Meyer-Landrut, Georges Loinger, arborant au revers de sa veste la médaille de l’Ordre du Mérite, s’est à son tour exprimé dans un discours ponctué de  phrases en allemand, pour rappeler son parcours pendant la guerre. Pour rappeler aussi, devant un public composé également de jeunes lycéens allemands et français, qu’il existe une autre Allemagne et que, selon les mots  de Haïm Korsia, Grand rabbin de France, cette médaille du mérite honore l’humanité toute entière.

Un mois et demi après,  Georges Loinger a fêté ses 106 ans !
Patricia Sitruk et Jean-François Guthmann ont eu l’honneur de déjeuner avec lui et ses proches.

Nous saluons le compagnon de l’OSE, passeur de frontières avec tant d’enfants de l’OSE pendant la Guerre.
Longue vie à lui ! Et jusqu’à 120 ans !