Les Résultats Scolaires 2024 : Une Année de Succès pour l’OSE

L’OSE est ravie de partager les résultats scolaires exceptionnels obtenus cette année par les jeunes que nous soutenons.  🎓

Quatorze de nos élèves ont été admis au baccalauréat. Parmi eux, une mention Très Bien, une mention Bien et trois mentions Assez Bien ont été obtenues, reflétant leur travail et leur détermination.💪

Par ailleurs, six élèves ont réussi leur brevet des collèges. Huit jeunes ont obtenu leur CAP, marquant une étape importante dans leur formation professionnelle. Un élève a également reçu son CFG avec une mention Bien, soulignant son engagement et ses efforts.

Nous tenons à féliciter chaleureusement tous nos lauréats pour leurs efforts et leurs accomplissements. 👏

Leur réussite est une source de fierté pour l’OSE et démontre l’importance de notre mission : accompagner chaque jeune vers un avenir prometteur.

Merci à nos équipes pour leur dévouement et leur soutien constant ! ❤️

Ensemble, nous continuons à œuvrer pour le bien-être et la réussite de nos jeunes. Félicitations à tous pour cette belle année scolaire. ✨

Léon Lewkowicz, ancien enfant de l’OSE, a témoigné lors de la cérémonie d’hommage aux victimes de la rafle du Vel d’Hiv

La veille, Léon portait la flamme olympique sur l’emplacement même du Vélodrome d’Hiver marquant par son éclatante présence la victoire de l’enfant déporté sur le destin que voulait lui assigner les nazis.

Vêtu d’une élégante tenue de sport, il rappela son parcours exceptionnel du ghetto de Lodz au camp de Birkenau , puis à la Libération sa reconstruction dans les maisons d’enfants de l’OSE. Se jurant qu’il ne serait plus jamais humilié ou persécuté il décide de devenir un homme fort capable de se défendre en toutes circonstances. Il devient cinq ans plus tard champion de France de poids et haltères « pour que plus personne ne lui marche sur les pieds ».

Cette cérémonie émouvante s’est déroulée en présence de la Secrétaire d’Etat aux anciens combattants et de la mémoire, Patricia Miralles et de nombreuses personnalités dont Yonathan Arfi, président du CRIF, Haïm Korsia, Grand Rabbin de France, Arié Flack, président de l’OSE, Éric Ghozlan, Directeur général et Katy Hazan, historienne de l’association.

Un moment fort pour les enfants de la Maison de Draveil accompagnés de leur directeur qui ont assisté à l’événement, l’occasion unique de transmettre l’histoire et d’éveiller les consciences.

« Je voudrais m’adresser aux jeunes et surtout aux jeunes qui se sentent en dehors de tout, seuls parmi les autres, comme j’ai pu l’être moi aussi, a-t-il déclaré. Je suis né en juin 1930 à Lodz, en Pologne. Je suis arrivé en France en juin 1945 avec le groupe des 426 jeunes de Buchenwald. Nous étions des étrangers, jeunes déportés ayant connu l’enfer et la France nous a accueillis, je la remercie du fond du cœur. […] Je me suis reconstruis dans les maisons de l’OSE, souvent de magnifiques châteaux comme celui de Ferrières-en-Brie, où il y avait encore des mines qui nous servait de feux d’artifice, ou de simples maisons, Le Vésinet et surtout Champigny […]».

Un magnifique témoignage de résilience à retrouver ici.

Photos-Installation_Centre_Rapahel-5-1
Photos-Installation_Centre_Rapahel-24 (1)
Photos-Installation_Centre_Rapahel-23
Photos-Installation_Centre_Rapahel-15-1
Photos-Installation_Centre_Rapahel-15-1
Photos-Installation_Centre_Rapahel-15-1
previous arrow
next arrow

OSE to open a new children’s home for siblings

L’OSE was selected by the City of Paris in a call for projects dedicated to the care of siblings, boys and girls, aged 3 to 15.

By the end of 2024, this new facility will accommodate and care for 18 children entrusted to Paris’s Aide Sociale à l’Enfance. It will comprise two houses, each housing 9 children, in the inner suburbs.

The strength of the project lies in the integration of the PMP (Protection, Médiation, Prévention) service as an expert in family support, particularly for siblings.

The Maison will be named after “Willy Fogel” (1928-2003). A Jew of Polish origin, deported to the Buchenwald camp, Willy Fogel created the Amicale des Anciens et Sympathisants de l’OSE with Armand Bulwa and Jacques Finkel, who were taken in by the OSE after the war. The Amicale brings together former OSE members, hidden children and Holocaust survivors, as well as their friends and family members.

Des jeunes de l’OSE formés au dessin de presse avec l’illustrateur Pavo

Guidés par le talentueux dessinateur Pavo et leurs éducatrices Laurence et Stéphanie, des jeunes du centre socio-éducatif Colette Julien et du service AEMO (Action Educative en Milieu Ouvert) de Belleville ont laissé parler leur créativité lors d’un atelier autour des dessins de presse.

Leur mission ? Créer les illustrations du livret d’accueil pour les jeunes suivis en AEMO de l’OSE, en s’initiant à l’art du dessin de presse humoristique pendant 3 jours.

Trouver les mots justes, utiliser des images pour dire ce qu’on a sur le cœur, prendre de la distance sur des situations difficiles grâce à l’humour… cet atelier passionnant a permis aux enfants de s’exprimer et de libérer leur talent.

Avec Pavo, le dessinateur de la BD « La vie rêvée de Tara KABE » inspirée de son expérience d’éducateur, les enfants ont donné vie à une série de dessins empreints de sensibilité et d’humour qui seront bientôt exposés au centre Colette Julien et au service de Belleville.

« Au fil de l’atelier, nous avons vu des personnalités s’exprimer, des artistes se révéler, des regards de plus en plus confiants, des esprits se concentrer sur le dessin à produire, des sourires de soulagement et de satisfaction. Une cohésion de plus en plus palpable, autour de la créativité partagée et, sous l’influence de PAVO dont la présence engagée, la passion de transmettre a fait émerger les œuvres”, déclare Laurence, éducatrice.

Un très grand bravo aux jeunes artistes en herbe et merci à l’équipe pour cette belle initiative !

Photos-Installation_Centre_Rapahel-5-1
Photos-Installation_Centre_Rapahel-15-1
Photos-Installation_Centre_Rapahel-23
Photos-Installation_Centre_Rapahel-24 (1)
Photos-Installation_Centre_Rapahel-24 (1)
Photos-Installation_Centre_Rapahel-24 (1)
Photos-Installation_Centre_Rapahel-24 (1)
Photos-Installation_Centre_Rapahel-24 (1)
previous arrow
next arrow

Retour aux sources : la Journée des Anciens de la Maison de Draveil

En juin, la Maison d’enfants de Draveil a réuni une vingtaine d’anciens jeunes placés, leur offrant l’opportunité de revenir dans ce lieu chargé de souvenirs et de partager des moments précieux avec les enfants actuellement accueillis.

Cette journée a été marquée par de nombreuses émotions et découvertes. Pour certains anciens, c’était l’occasion de faire découvrir à leurs propres enfants l’établissement où ils ont grandi et de leur transmettre une part importante de leur histoire. Ce retour aux sources a permis de créer un pont entre les générations, montrant aux jeunes accueillis que la vie continue et peut être belle après leur passage à la Maison d’Enfants.

L’enthousiasme et la joie étaient palpables, et il a été difficile de se séparer à la fin de cette belle journée. Face à cet engouement, il a été décidé de faire de cette rencontre un rendez-vous annuel. La Journée des Anciens sera organisée chaque année, avec la participation d’anciens éducateurs et membres du personnel. Ce sera une belle occasion de renforcer les liens entre les générations et de continuer à bâtir une communauté soudée autour de la Maison d’Enfants.

Cette journée a été une réussite, mettant en lumière l’importance de maintenir les liens et de célébrer les histoires de chacun. Un grand merci à tous ceux qui ont participé et contribué à faire de cette journée un moment inoubliable.

Photos-Installation_Centre_Rapahel-15-1
Photos-Installation_Centre_Rapahel-23
Photos-Installation_Centre_Rapahel-24 (1)
previous arrow
next arrow

Les enfants de la Maison de Draveil plongent dans l’Histoire des Pharaons d’Égypte grâce à un atelier créatif

Le 5 juin, les enfants de Draveil ont eu l’opportunité de participer à un atelier pédagogique et créatif sur le thème des « Pharaons d’Égypte ». Cet événement, lié au thème de l’exposition “L’Egypte des pharaons” de l’Atelier des Lumières à Paris, a su captiver l’attention des jeunes participants.

Pour la deuxième année consécutive, les jeunes de la maison ont bénéficié d’un programme d’accompagnement à la culture, grâce à Culture pour l’Enfance. Cette initiative, financée par divers mécènes et fondations, permet d’organiser des ateliers pour 8 000 enfants à travers toute la France.

Marie-Anne, l’intervenante de l’atelier, a réussi à transmettre la riche histoire des pharaons ainsi que les codes et les mystères des hiéroglyphes. Son expertise et son enthousiasme ont suscité la curiosité et l’intérêt des enfants. Tous ont passé un moment magique, enrichissant leur compréhension de cette fascinante civilisation.

Pour compléter leurs nouvelles connaissances, une visite de l’exposition immersive à Paris est prévue. Cette sortie permettra aux enfants de voir de près les merveilles de l’Égypte antique.

Atelier de philosophie au centre socio-éducatif de Fanny Loinger

Ce mois-ci, les enfants du centre socio-éducatif Fanny Loinger ont pu assister à un « goûter philo » destiné aux enfants âgés de 9 à 12 ans. La session portait sur le passé.

Cet atelier a offert aux enfants un espace d’exploration libre concernant l’importance de ce thème. Ils ont pu s’interroger sur ce que signifie le passé pour eux, pourquoi il est crucial de se souvenir, et comment ces souvenirs influencent leur présent et leur futur.

Les enfants ont fait preuve d’une grande curiosité et d’une réflexion impressionnante montrant que la philosophie peut être accessible et enrichissante à tout âge.

Ces ateliers sont essentiels car ils encouragent les enfants à développer leur pensée critique et à s’exprimer librement. Ils apprennent à écouter les différents points de vue et à formuler leurs propres idées de manière articulée.

Les éducateurs ont proposé aux enfants de partager un goûter de leur propre passé : pain beurré et carrés de chocolat, limonade…

En permettant aux enfants de poser des questions et de chercher des réponses ensemble, le centre socio-éducatif Fanny Loinger de l’OSE joue un rôle important dans leur développement intellectuel et personnel.

William Baticle, chef de service du Placement familial, et Claire-Marie Hétier, psychologue, au colloque de Droit d’Enfance

William Baticle, chef de service du Placement familial, et Claire-Marie Hétier, psychologue, sont intervenus le 2 avril au colloque de Droit d’Enfance, dédié à l’accueil des fratries confiées à l’Aide Sociale à l’Enfance.

“Réunir ou séparer : la fratrie à l’épreuve du réel”

Un événement réunissant de nombreux acteurs de la protection de l’enfance.

William Baticle et Claire-Marie Hétier ont partagé leurs réflexions sur la question : la non-séparation des fratries est-elle toujours compatible avec l’intérêt supérieur de l’enfant ?

Des réflexions issues de leur article “Fratries : séparer pour soigner ?”, co-rédigé avec Hana Rottman, publié dans la revue Dialogue en 2021.

Un magnifique spectacle musical autour de l’histoire de Souleymane, ancien jeune du Foyer Ensemble

Le parcours de Souleymane, ancien jeune de l’OSE et meilleur apprenti de France dans le métier de peintre applicateur de revêtements en 2019, a été mis en lumière le 17 mars à l’occasion d’un événement à la Maison des associations de Saint-Germain-en-Laye. Un spectacle mêlant témoignage de Souleymane, diffusion de ses peintures à l’écran et passages musicaux assurés par Senny Camara (kora et voix) et Laure Volpato, (violoncelle et voix), à l’initiative de Marie-Hélène Kissel-Bouhey.

Souleymane est revenu sur son parcours de jeune mineur non accompagné, ses années passées au Foyer Ensemble, sa passion pour la peinture, ses débuts en tant que peintre en bâtiment avant la reconnaissance en tant que meilleur apprenti de France.

Bravo à Souleymane pour son parcours et son très beau témoignage !

Le 18e vu par des jeunes du SAJE (Service d’Accueil de Jour Educatif Andrée Salomon)

Réaliser un portrait filmé du 18e, c’est le défi relevé par des enfants du SAJE !

Aux côtés de leurs éducateurs, ils ont créé un petit film “Courtes histoires du 18e” dans le cadre d’un atelier vidéo de mars à juin 2023.

Chaque enfant a libéré sa créativité pour présenter son lieu favori à travers la prise de vue, le dessin ou encore le modelage. Du Sacré Cœur au mur des “je t’aime” en passant par le parc Chapelle-Charbon, le court-métrage offre un joli tour d’horizon du 18e.

Une aventure cinématographique qui a permis aux enfants de découvrir l’univers de la vidéo et d’explorer différents modes d’expression artistique !

Ce petit film a ensuite été projeté le 24 janvier au SAJE en présence de l’équipe, des enfants et de leurs familles. Un grand bravo aux enfants et à l’équipe du SAJE pour ce projet inspirant et créatif !