Pique-nique gourmand de sortie de confinement pour les enfants de la Maison d’enfants Elie Wiesel.

Un moment de réjouissance gourmande offert par La Fourgonnette Globe Croqueur pour fêter la sortie de confinement.

Une belle surprise pour les enfants de la Maison d’enfants Elie Wiesel lorsqu’ils ont découvert la fourgonnette installée dans la cour du parc du jardin, venue régaler enfants et adultes avec de délicieux hamburgers (cachers). La sortie de confinement reste l’occasion de jolis gestes de solidarité que nous souhaitons saluer avec vous et également l’occasion d’exprimer une nouvelle fois notre reconnaissance aux équipes des Maisons d’enfants de l’OSE pour leur l’engagement.

 

Merci à la Fourgonnette Globe Croqueur ! Merci à l’équipe de la maison d’enfants !

 

En savoir plus sur l’enfance à l’OSE.

Richard Josefsberg, médaillé de l’Ordre National du Mérite.

 

 

 

Le mercredi 11 décembre, Michel Yahiel, Inspecteur général des affaires sociales, a remis la médaille de l’Ordre National du Mérite à Richard Josefsberg, directeur de la Maison d’enfants Elie Wiesel de Taverny, en présence du Grand Rabbin de France Haim Korsia, du Président de l’OSE, Jean-François Guthmann et de sa Directrice générale, Patricia Sitruk.

 

 

 

 

Cette distinction vient couronner toute une carrière d’éducateur mise au service de l’OSE depuis 40 ans. Dans son discours, Patricia Sitruk, Directrice générale, a rendu hommage à une figure emblématique de l’histoire récente de l’OSE, en rappelant le parcours exemplaire de Richard Josefsberg, pleinement et diversement engagé au service de la protection de l’enfance.

 

 


 

 

Un grand moment de solennité, d’émotion et d’humour, partagé avec la famille, les amis, les collègues et partenaires de Richard.

 

Lancement du Livre « La Nuit » en CD Audio d’Elie Wiesel

_DSC0146

Jolie et émouvante soirée le 30 mai dernier dans le salon d’honneur de la Région PACA pour la présentation du CD Audio du livre d’Elie Wiesel, « La Nuit ».

A l’initiative de Josette Keisermann, Présidente de HAC (handicap Amitié Culture – Cercle d’étude Elie Wiesel), en partenariat avec l’OSE et le CRIF, cette manifestation présentait le livre majeur du prix Nobel de la paix qui raconte pour la première fois son parcours concentrationnaire.

Né en 1928 à Sighet en Transylvanie, Elie Wiesel était adolescent lorsqu’en 1944 il fut déporté avec sa famille à Auschwitz puis à Birkenau.
La Nuit est le récit de ses souvenirs : la séparation d’avec sa mère et sa petite sœur qu’il ne reverra plus jamais, le camp où avec son père il partage la faim, le froid, les coups, les tortures… et la honte de perdre sa dignité d’homme quand il ne répondra pas à son père mourant.

«La Nuit, écrivait Elie Wiesel en 1983 est un récit, un écrit à part, mais il est la source de tout ce que j’ai écrit par la suite. Le véritable thème de La Nuit est celui du sacrifice d’Isaac, le thème fondateur de l’histoire juive. Abraham veut tuer Isaac, le père veut tuer son fils, et selon une tradition légendaire le père tue en effet son fils. L’expérience de notre génération est, à l’inverse, celle du fils qui tue le père, ou plutôt qui survit au père. La Nuit est l’histoire de cette expérience.»

Publié en 1958 aux Éditions de Minuit, La Nuit est le premier ouvrage d’Elie Wiesel qui est, depuis, l’auteur de plus de quarante œuvres de fiction et de non-fiction. Prix Nobel de la paix en 1986, il est titulaire d’une chaire à l’université de Boston.