L’OSE, 20 ans d’engagement au service des personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer.

L’édition 2020 de la Journée Mondiale de la maladie d’Alzheimer marque un anniversaire important pour l’OSE, celui de l’ouverture de son tout premier Accueil de Jour à Paris, le centre Edith Kremsdorf.

 

20 ans aujourd’hui que l’OSE innovait en matière d’accompagnement des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer en ouvrant le premier établissement parisien dédié à nos aînés atteints par la maladie.

20 ans d’engagement à leur service et celui de leurs aidants afin d’offrir soins et répit.

20 ans de développement constant afin d’accueillir et de soigner toujours plus de malades, soit aujourd’hui 3 Accueils de Jour parisiens – dont un à Paris 3e, un à Paris 12e et un à Paris 15e, mais également un Accueil de jour à Sarcelles, un autre à Strasbourg et deux plateformes de répit dédiées aux aidants.

 

 

 

 

 

 

Mais cette édition 2020 de la Journée Mondiale de la Maladie d’Alzheimer a une résonance particulière en raison de la pandémie liée à la COVID-19. Aujourd’hui plus que jamais, nous devons renforcer l’accompagnement et les soins que nous portons à nos aînés.

C’est l’une des missions essentielles qui a animé nos équipes de professionnels depuis les débuts de la crise sanitaire à la mi-mars : des premières heures du confinement jusqu’au déconfinement progressif, elles n’ont eu de cesse de s’adapter afin de poursuivre leur mission.

 

C’est pourquoi nous tenons une fois encore à les remercier chaleureusement pour leur travail remarquable et continu au service de nos aînés atteints par la maladie d’Alzheimer.

 

Journée Mondiale de la maladie d’Alzheimer : l’OSE, une institution engagée.

À l’occasion de l’édition 2019 de la Journée Mondiale de la maladie d’Alzheimer, nous sommes fiers de rappeler notre engagement sans faille en matière d’accompagnement de nos aînés et de leurs aidants.

 

 

 

 

Voilà déjà près de 20 ans que l’OSE innove en matière d’accompagnement des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, à commencer par l’ouverture en 2000 de l’Accueil de jour Edith Kremsdorf, premier établissement parisien dédié à nos aînés atteints par la maladie.

En cette journée, nous saluons le travail remarquable et continu des équipes dans nos six Accueils de jour et deux Plateformes d’aide aux aidants, à Paris et Sarcelles et, depuis 2018, à Strasbourg.

 

En savoir plus sur les établissements spécialisés de l’OSE.

 

French National Caregivers Day: OSE rewarded for its actions in favour of caregivers’ health


 

Through its new « Caregivers Initiatives Prize », the “Je t’Aide” association wished to reward initiatives for the health of caregivers.

In presence of Mrs Patricia Sitruk, OSE’s General Director, the reward was officially attributed to the Joseph Weill Platform team, for its workshops on meditation intended for caregivers. During this event, the project was presented to the audience and a caregiver testified of its efficiency.

Congratulations to the Joseph Weill Day Care Center team and the Platform for caregivers!

 


OSE’s new Day Care Center for seniors officially inaugurated in Strasburg!


Opened in early 2018, this day care center hosts dependent elderly people suffering from Alzheimer and related diseases, and provides support to their families and caregivers.

The opening of this center symbolizes the return of OSE in Alsace.

Mr Jean-François Guthmann, OSE’s President, and Mrs Patricia Sitruk, its General Director, were particularly honored to welcome high-ranking officials of the city of Strasburg, the Ministry of Health, as well as Strasburg’s Chief Rabbi.

With shared emotion, a memorial plaque has been unveiled on that occasion in tribute to Jacques (Bô) and Margot Cohn*, two Alsatian heroes who rescued Jewish children.

The Day Care Center now proudly bears their names, as was witnessed by Mrs Ruthy Lehman and Dany Cohn, two of Jacques and Margot’s children.

 

*Jacques (Bô) Cohn (1916-1974): born in Strasburg, this educator and teacher was one of OSE’s heroic resistant. In charge of several children’s homes during the German Occupation, he joined in 1944 the Jewish armed resistance group of the Israelite Scouts of France, and participated in clandestine operations. His wife, Margot Cahn, also a resistant and a member of the Garel resistant network, smuggled Jewish children out of France. At the Liberation, both continued to work for OSE. As OSE’s Director for Education, Jacques Cohn made every effort to help Holocaust orphans to have as normal a life as possible.

 


Inauguration du centre d’accueil de jour Madeleine-Meyer dans le 15è

OSE 31 MAI 2016

Le 31 mai, le centre d’accueil de jour Madeleine-Meyer a été inauguré par Emmanuel Grégoire, Adjoint à la Maire de Paris et Philippe Goujon, Maire du 15è arrondissement de Paris, en présence de Jean-François Guthmann, Président de l’OSE et Patricia Sitruk, Directrice générale.

Les enfants de Madeleine Meyer ont également participé à la cérémonie, accompagnés de deux de ses petits enfants et de son arrière petit-fils, âgé de quelques semaines !

 

Ouvert depuis 1 an, le centre accueille et accompagne les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, de Parkinson ou de maladies neuro-dégénératives apparentées

>> En savoir plus 

 

Photo : Alain Azria

Le club des aidants de l’OSE récompensé

prix-innovation

 

Le club des aidants de l’OSE a remporté le prix de l’innovation sociale lors des 1eres Journées Nationales Territoires de Longévité les 3-4 juillet 2014 à Nantes. Cette manifestation était organisée par le Gérontopôle Autonomie Longévité des Pays de la Loire.

Paul Benadhira, en charge du club des aidants, est intervenu lors de la 1ere journée sur le thème : « Comment accompagner les aidants de personnes en perte d’autonomie ? ». A l’issue de la journée, le prix lui a été remis.

Le club des aidants est comme son nom l’indique un soutien pour l’aidant.

Pour en savoir plus : www.jntl.fr

 

SONY DSC

 

Les initiatives novatrices de l’OSE: musique, tango et neurosciences pour aider nos aînés

Le Monde consacre un long article sur les recherches sur la musique dans le domaine des neurosciences et revient sur les initiatives novatrices prises par l’OSE pour aider via la musique les aînés de ses accueils de jour, atteints de troubles dégénératifs.

 

La musique aurait elle des effets tout à fait étonnants sur la mémoire?  et au-delà un retentissement plus général sur la santé des personnes âgées atteintes d’Alzheimer? C’est ce que semble bien démontrer les séjours thérapeutiques organisés par l’OSE à l’Abbaye de La Prée (Indre). Les résultats sont tellement probants, indique Le Monde, qu’ils ont fait l’objet d’un film baptisé « La mélodie d’Alzheimer ».  Dans ce documentaire, en effet, sont montrées des personnes âgées accueillies à l’OSE dansant le tango, heureux, en compagnie d’une professionnelle. Notre association, à la pointe sur ces questions, participe de très près à ces nouvelles pistes de réflexion. Ces réflexions ont été présentées lors du  colloque organisé le 11 février par la SACEM sur le thème « Musiques, sciences et santé : accord majeur »  en présence de la ministre de la Santé, Marisol Touraine, marquant ainsi une prise de conscience collective.

 

Pour en savoir plus, découvrez l’article du Monde (« De bonnes vibrations pour le cerveau »).