La plateforme PHARE vous présente le nouveau numéro de « la gazette des aidants »

Vous accompagnez un proche atteint d’un handicap ? Cette gazette est faite pour vous ! Au menu :

  • Un article pour mieux comprendre les troubles du spectre autistique
  • Un focus sur les prestations de répit et de soutien de la plateforme pour répondre à tous vos besoins
  • Le programme de toutes les activités de la plateforme en janvier. Yoga, groupe de parole et réunion d’information sur les mesures de protection juridique, de nombreux ateliers vous attendent !

Bonne lecture !

Le dispositif d’habitat inclusif de l’OSE mis à l’honneur sur RADIO RCJ

Un reportage sur le programme d’habitat inclusif de Sarcelles pour soutenir nos aînés et les personnes en situation de handicap. Objectif : lutter contre la solitude croissante des personnes âgées en leur proposant chaque semaine des moments de convivialité, visites et sorties culturelles.

“Je tournais chez moi sans savoir que faire, témoigne une participante. Heureusement, grâce à ce programme, je peux faire de la danse, de la peinture… On sait qu’on va se retrouver, qu’on va rire et passer du bon temps ensemble. Chaque semaine, j’attends avec impatience ces deux jours à l’habitat inclusif”.

Pour écouter le reportage, rendez-vous ici

Une comédie musicale débordante d’énergie avec les adultes du CAJ (Centre d’Activité de Jour) Robert Job 

Les adultes en situation de handicap, accueillis au CAJ, ont relevé un nouveau défi : créer une comédie musicale ! Pendant plus d’un an, ils ont travaillé avec les professionnels pour donner vie au projet. Scénario, costumes, décors, mise en scène : tous ont participé à la création du spectacle. Ils ont présenté le fruit de leur travail le 19 décembre à la mairie du XIIe. Au programme : un voyage musical vers le « pays des rêves » où danse et évasion sont au rendez-vous.

Mission accomplie pour les adultes du CAJ, tous réunis pour célébrer la musique, la vie et la joie d’être ensemble. Une comédie musicale qui a rencontré un vif succès auprès des professionnels de l’OSE, des familles et des bénévoles présents. Un grand bravo à l’équipe et aux adultes accueillis au Centre Robert Job ! 

L’OSE a fêté Hanoucca

Comme chaque année, le Grand Rabbin de France Haïm Korsia nous a fait l’honneur de sa présence pour les festivités de Hanoucca le 14 décembre au siège de l’OSE.

Nous étions nombreux réunis pour un moment chaleureux autour de l’allumage des bougies avant la dégustation des traditionnels beignets.

“Il faut que l’on reconnaisse le travail essentiel de celles et ceux qui sont capables de relever les gens, a déclaré Haïm Korsia. Je vous souhaite de toujours trouver en vous cette capacité à aimer les autres. Lorsque vous aidez et aimez les gens, vous élevez l’institution et le pays, c’est une façon de faire monter l’espérance.”

Photos : © Alain Azria

Un Hanoucca solidaire à Écoute, Mémoire et Histoire !

Ce fut avec une intense émotion que les adhérents d’Ecoute, Mémoire et Histoire ont accueilli des familles israéliennes, réfugiées en France, venues se joindre à l’après-midi festive organisée le 7 décembre.

Le rabbin Etienne Kerber de la communauté Maayan (CJL) a expliqué pourquoi Hanoucca est une fête riche de sens, rappelant son message de résistance et d’espoir ; « chaque personne présente est une flamme qui perpétue nos valeurs », a-t-il souligné.

L’ambiance a été particulièrement chaleureuse, assurée par Tamir Baider, professeur d’hébreu à l’ECUJE, venu faire chanter tout ce petit monde avec sa guitare les chants traditionnels de Hanoucca.

La première bougie de Hanoucca fut allumée par Raphaël, 5 ans (jeune réfugié israélien) et Lucie 96 ans (survivante de la Shoah).

Les mots sont faibles pour dire combien ce Hanoucca fut si extraordinaire : il a permis un moment de lumière pour faire face à l’obscurité et une action solidaire grâce aux dons collectés en faveur des familles au cours de l’après-midi.

Un Hanoucca solidaire réussi !

A Psychological Support Line for the Jewish Community

OSE, at the request of the crisis community center, has launched a help and psychological support line for the Jewish community. 7 days a week and 24 hours a day, 90 volunteer psychologists and psychiatrists answer questions asked in French, English and Hebrew by people dealing with anxiety and pain. This support line intends to prevent post-traumatic stress disorders and soothe people’s suffering as much as possible. People in need may also be offered psychotherapeutic or psychiatric counselling.

Supporting Teachers and Students of Jewish Schools in France

OSE intervenes in Jewish schools to help teachers, children and parents through this difficult time. A team of psychiatrists and psychologists from the Psycho-trauma and Resilience Unit of OSE and others associations, thus addressed 1,500 young people and their teachers, answering students’ questions, identifying the most vulnerable among them and, if necessary, offering psychological counselling. Moreover, the team helps the teachers communicate with the children and advise them about the use of social networks.

Ariel Weil, maire de Paris Centre, en visite à l’Accueil de jour Edith Kremsdorf

Ariel Weil, maire de Mairie de Paris Centre, a visité vendredi dernier l’Accueil de jour Edith Kremsdorf, en présence de Jean-François Guthmann, président de l’OSE, Claude Kupfer, Directeur général et Paul Benadhira, Directeur des Accueils de jour parisiens.

Ce fut l’occasion de présenter le travail remarquable des équipes au service de nos aînés souffrant d’Alzheimer et de leurs aidants.

Nos professionnels proposent aux personnes âgées dépendantes de nombreux ateliers pour stimuler la mémoire et les capacités motrices dans un environnement adapté à leurs besoins.

Cette rencontre a aussi permis de présenter l’Accueil de jour hors-les-murs : un projet innovant pour renforcer l’autonomie de la personne âgée à domicile et soulager les aidants. Ce dispositif s’adresse aux personnes dépendantes qui souhaitent profiter des activités de l’Accueil de jour à domicile. Il s’intéresse aussi aux seniors qui n’osent faire le premier pas vers l’Accueil de jour pour leur proposer un accompagnement progressif et leur donner envie de rejoindre ce type de structure.

Une personne de votre entourage est en perte d’autonomie ? Les Accueils de jour peuvent lui venir en aide.