Intervention d’Elie Buzyn lors de la Commémoration du soulèvement du ghetto de Varsovie

Elie Buzyn, ancien enfant de l’OSE et survivant du ghetto de Lodz et du camp d’Auschwitz-Birkenau, a témoigné à l’occasion du 78e anniversaire du soulèvement du ghetto de Varsovie, organisé le 19 avril dernier par le CRIF et le Mémorial de la Shoah.

En 1943, la population juive du ghetto de Varsovie s’est soulevée contre les forces allemandes qui préparaient la déportation des juifs de Varsovie. Cette résistance héroïque a duré près d’un mois. Chaque année, le Mémorial de la Shoah, en partenariat avec le Crif, commémorent cet événement. En raison des restrictions sanitaires, cette cérémonie s’est déroulée en ligne sur la page Facebook du Mémorial.

Survivant et témoin de la Shoah, Elie Buzyn a écrit plusieurs livres sur le sujet dont J’avais 15 ans, Vivre, survivre, revivre et Ce que je voudrais transmettre, Lettre aux jeunes générations. Il est également membre du conseil d’administration de l’OSE.

Le meurtre de Sarah Halimi n’aura pas de procès

Le meurtre de Sarah Halimi, médecin et directrice de crèche retraitée, n’aura pas de procès. Elle vivait à quelques mètres du siège de l’OSE, elle exerçait la profession de médecin et avait exercé au service des tout petits comme plusieurs structures de l’OSE.

Cette décision nous choque et nous bouleverse, elle choque tous ceux qui croient en la Justice de notre pays.

L’OSE était présente au rassemblement de soutien à la famille de Sarah Halimi qui s’est tenu ce dimanche 25 avril sur le parvis des Droits des l’Homme à Paris.

Lire la tribune de Haim Korsia

Lire le texte de Joann Sfar

Une œuvre artistique installée au Centre Raphaël de l’OSE

 
Daniel Nicolaevsky a réalisé et offert une œuvre originale à l’IME Centre Raphaël de l’OSE. 
 
L’artiste a eu carte blanche et a choisi d’expérimenter la représentation entremêlée de la vie des plantes et d’une installation artistique. 
 
Bravo à lui pour son talent et sa générosité et merci pour son message chaleureux aux jeunes et aux équipes de l’IME :
 
« Ravi d’imaginer que ces pièces vivront et se développeront au centre comme les enfants qui sont accueillis avec autant de soin ».
 
 
previous arrow
next arrow
Slider

Mobilisation face à la crise sanitaire : L’OSE, toujours aux côtés des plus fragiles

Depuis l’annonce des nouvelles restrictions sanitaires le 31 mars dernier, les établissements et services de l’OSE poursuivent et renforcent leurs missions auprès des plus vulnérables :

  • Dans les maisons d’enfants, avec la fermeture des écoles, les jeunes bénéficient de l’accompagnement scolaire par leurs éducateurs.
  • Le centre de santé Elio Habib s’organise entre vaccinations et consultations.
  • Les centres d’accueil de jour assurent la continuité des soins pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et le répit pour leur entourage. Et les activités se poursuivent à distance avec EMH et le Café des Psaumes pour nos aînés et les survivants de la Shoah.
  •  Les établissements en charge du Handicap poursuivent les soins et activités d’aide à l’autonomie des personnes accueillies. Et la plateforme de répit PHARE et Communauté 360 – COVID restent mobilisées pour les personnes en situation de handicap et leurs proches aidants.

Yom HaShoah : une journée à la mémoire des victimes de la Shoah

Cette journée de commémoration, qui a lieu en Israël et partout dans le monde, est dédiée à la mémoire des Juifs victimes de la Shoah. 

En France, 76 000 Juifs – dont 11 400 enfants – ont été déportés vers les camps de la mort. Seuls 2 600 d’entre eux ont survécu. 

À cette occasion, plusieurs événements ont été organisés en ligne :  

– L’OSE en partenariat avec la communauté de Montevideo Ohel Avraham à Paris a organisé une visioconférence le 7 avril à 20h sur la transmission de l’histoire de la Shoah avec pour intervenants Alain Chouraqui, Président du Mémorial camp des Milles, Elie Buzyn et Katy Hazan, historienne de l’OSE. 

– Le Café des Psaumes a consacré sa conférence de jeudi après-midi à 16h30, à la commémoration de Yom Hashoah. Celle-ci sera animée par Charles Baccouche. 

– EMH a publié dans sa newsletter quotidienne, pour les bénéficiaires qui l’ont souhaité, les noms des membres des familles qui ont été déportés.

– Comme chaque année Judaïsme en Mouvement, l’association des Fils et Filles des Déportés Juifs de France et le Consistoire, ont organisé au Mémorial de la Shoah, la cérémonie de lecture des noms des déportés juifs de France, placée sous le haut patronage du Président de la République. La cérémonie s’est déroulée sans public et en direct sur le site internet du Mémorial. 

L’OSE a participé aux rencontres territoriales 2021 de l’URIOPSS

Du 2 mars au 1er avril se sont tenues les rencontres territoriales organisées par l’Uriopss Ile-de-France, en présence des délégués départementaux de l’Agence régionale de santé (ARS). Patricia Sitruk, Directrice générale de l’OSE et vice-présidente de l’Uriopss, a animé 3 des 8 réunions : Paris, Seine-et-Marne et Val-de-Marne.

L’occasion d’échanger sur les inégalité sociales et de santé infra régionales et infra départementales, l’accroissement des besoins sociaux, le problème prégnant d’attractivité des métiers du social, le bond numérique dans les pratiques professionnelles, l’émergence des questions éthiques dans le champ social.

L’Uriopss a pour vocation d’unir, de défendre et de valoriser les acteurs privés non lucratifs de solidarité. Elle porte auprès des pouvoirs publics franciliens la voix collective des associations, engagées aux côtés des personnes vulnérables et fragiles.