fbpx
accueil > Actualités > De Georges à Daniel Loinger le souci de l’autre est une histoire de famille, une histoire oséenne.

De Georges à Daniel Loinger le souci de l’autre est une histoire de famille, une histoire oséenne.

Daniel Loinger et Georges Loinger

 

Daniel Loinger, âgé de 83 ans et fils de Georges, s’est porté volontaire pour participer au soutien que les équipes de l’OSE apportent quotidiennement aux plus fragiles, les personnes âgées. Il s’est ainsi associé à la longue chaîne de soutien téléphonique, destinée à maintenir un contact humain et chaleureux :

« Appeler ces personnes, c’est un peu comme s’embarquer sur un paquebot pour une aventure inattendue. Leur besoin de parler est immense et ce sont invariablement les souvenirs des maisons d’enfants de l’OSE, de l’après-guerre et du retour à la vie qui prédominent. »

En effet, au sein de la grande famille de l’OSE, il est une famille dont le courage, l’héroïsme et le dévouement extraordinaire de bon nombre de ses membres ont écrit une page essentielle de la résistance juive pendant la guerre. Cette famille, c’est la famille Loinger, dont Georges et Fanny, membres du réseau Garel pendant l’Occupation et tous deux grands résistants, sont sans doute les figures les plus connues.

Aujourd’hui, merci à Dany qui honore la tradition juive d’entraide et de souci de l’autre, en offrant son aide à l’OSE et aux plus fragiles.

Des actes et des mots où nous pouvons puiser espoir dans ces petits gestes du quotidien, ces paroles échangées qui nous ramènent sans grand bruit à notre humanité commune.

 

En savoir plus sur la mémoire à l’OSE. 

Tags: , , , ,

Les commentaires sont fermés.

WordPress Video Lightbox
%d blogueurs aiment cette page :