Pourim 5780 : les traditionnels paniers arrivent au Café des Psaumes !

POURIM 5780, la fête des grands et des petits, arrive à grands pas !

 

Pour Pourim 5780, les travailleurs de notre ESAT Jules et Marcelle Lévy ont préparé de magnifiques paniers de Pourim, que vous pourrez vous procurer à partir du lundi 2 mars au Café des Psaumes de l’OSE, pour vous ou pour offrir à vos proches.

Vous trouverez dans ces paniers traditionnels divers aliments qui régaleront les petits comme les grands, ainsi que des cotillons.

À l’occasion de Pourim 5780, n’attendez plus pour soutenir l’ESAT Jules et Marcelle Lévy votre achetant votre panier de Pourim OSE !

Pour l’occasion, nous souhaitons à toutes et à tous une très joyeuse fête.

« Paniers de Pourim » en vente au Café des Psaumes de l’OSE :

16 ter rue des Rosiers – 75004 PARIS

01 75 77 71 72 / m.rapaport@ose-france.org

 

L’OSE intervient lors d’un séminaire inter-écoles sur les aidants.

Pour la seconde année, les élèves de l’INET, de l’ENA et de l’EHESP (École des hautes études en santé publique) ont organisé un séminaire commun autour des politiques sociales.

L’INET a accueilli ce séminaire le lundi 24 février autour du sujet des aidants. Cette demi-journée mixant tables rondes et ateliers pratiques a réuni une dizaine d’intervenants aux profils très variés : le Directeur général de l’ARS Grand Est, des représentants de Départements, des chercheurs, la DREES ainsi que des acteurs de terrain dont Paul Benadhira, Directeur de la plateforme de répit et des trois accueils de jour parisiens de l’OSE.

Aidants Séminaire 2


 Une bonne façon d’essaimer l’expérience de l’OSE en matière d’aide aux aidants.

Aidants Séminaire 3


 

 

En savoir plus sur l’accompagnement proposé par l’OSE aux aidants.

 

L’OSE partenaire fidèle de Yiddish sans frontière.

Rendez-vous le 1er mars pour la quatrième édition :

« Yiddishland Sefarland en France » !

 

Le collectif « Yiddish sans frontière » vous donne rendez-vous le dimanche 1 mars à la Salle Olympes de Gouges pour une journée conviviale et festive.

Entre concerts, restauration, tombola et autres surprises, venez profiter d’une belle journée en témoignant de votre soutien à « Yiddish Sans Frontière », pour faire vivre la mémoire.

Le collectif « Yiddish sans frontière » regroupe une trentaine d’associations, dont l’OSE. Depuis sa création il y a près de 15 ans, il œuvre pour la mémoire, l’histoire, la diffusion et la pérennité de la culture yiddish et juive, notamment au travers du Festival des cultures juives dont la prochaine édition aura lieu le dimanche 14 juin sur le thème « Airs de famille ». L’OSE est représentée au sein du collectif par son service Écoute Mémoire et Histoire.

Ce dimanche 1er mars, venez découvrir de nouveaux talents permettant de faire vivre la transmission du Yiddish.

Nous espérons vous y retrouver nombreuses et nombreux !

 

Retrouvez l’intégralité du programme ainsi que toutes

les informations pratiques ci-dessous ! ⤵

 

Yiddish sans frontière
 

Salle Olympes de Gouges

(entrée par le Square Marcel Rajman)

15 rue Merlin – 75011 Paris

Métro Ligne 2 (Père Lachaise)

Métro Ligne 9 (Voltaire)

 

OSE / ANCV : un partenariat 2019 gagnant pour les familles.

En 2019, 38 personnes suivies à l’OSE ont pu bénéficier de Chèques-Vacances de l’ANCV pour partir en vacances familiales ou en séjour.

L’OSE est partenaire de l’Agence Nationale des Chèques-Vacances depuis six ans dans le cadre d’un programme d’action sociale*.

Ces aides ont permis de financer plusieurs séjours au sein de ses différents services et établissements, comme pour les usagers de la MAS Alain-Raoul-Mossé ou les enfants et familles suivies en action éducative en milieu ouvert (AEMO).

Sur les six dernières années, on compte un total de 184 bénéficiaires.

Pour 2020, l’OSE et l’ANCV espèrent voir fleurir de nombreux autres projets à destination des personnes que nous accompagnons.

 

* Ce programme permet de financer jusqu’à 50 % des frais de vacances de personnes en situation de fragilité économique et sociale.

15e anniversaire de la loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances : l’OSE rappelle son engagement auprès des personnes en situation de handicap.

La loi de 2005 : des avancées

La loi du 11 février 2005 relative à l’égalité des droits, des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, apporte des évolutions fondamentales :

➡ Une première définition du handicap avec la reconnaissance du handicap psychique,

➡ Le libre choix du mode et du projet de vie,

➡ Le droit à la compensation personnalisée des conséquences du handicap,

➡ La participation effective à la vie sociale,

➡ La simplification des démarches avec la mise en place des Maisons Départementales des Personnes Handicapées.

 

ET encore beaucoup d’attentes 15 ans après

 

L’AFM-Téléthon a réalisé une enquête pour mesurer si les promesses de cette loi déterminante avaient été tenues 15 ans après sa promulgation.

🔴 Seulement 56 % des répondants estiment que le regard de la société sur les personnes en situation de handicap s’est amélioré.

🔴 seulement 54 % se sentent « souvent ou tout le temps » citoyens à part entière.

🔴 L’accès aux droits reste dépendant de démarches longues et complexes.

Depuis plus de 20 ans, l’OSE s’est progressivement engagée dans l’accompagnement et le soin aux personnes en situation de handicap, alors que le besoin grandissant de structures d’accueil s’est imposé à tous et particulièrement en Île-de-France.

 

Aujourd’hui, l’OSE accueille des enfants et des adultes en situation de handicap dans 4 établissements implantés sur 5 sites :

➡ Un ESAT (Établissement et Service d’Aide par le Travail) Jules et Marcelle Lévy pour des travailleurs handicapés,

➡ Un CAJ (Centre d’Activité de Jour) Robert Job pour adultes,

➡ Un Institut Médico-Educatif parisien (IME), le Centre Raphaël, pour des enfants en situation de polyhandicap,

➡ Une Maison d’accueil spécialisée (MAS) Alain Raoul Mossé pour adultes polyhandicapés avec 2 sites, l’un pour l’accueil en externat, l’autre pour l’accueil en internat au sein d’un appartement thérapeutique,

PHARE – la Plateforme Handicap Répit dédiée aux aidants des personnes en situation de handicap.

 

L’OSE participe à la formation des intervenants pour la 5ème journée nationale des Cellules d’urgence médico-psychologique.

Jeudi 6 février, l’OSE a été conviée à intervenir lors de cette rencontre par l’AFORCUMP (Association de formation des cellules d’urgence médico-psychologique) à Lille.

Eric Ghozlan, psychologue, Directeur du pôle Enfance, accompagné de deux cliniciens du réseau de l’Unité psychotraumatismes de l’OSE ont dispensé une formation sur les psychotraumatismes et les outils de prise en charge pour les enfants.

Cette formation s’inscrit dans le partenariat avec le CN2R dont l’OSE est membre depuis sa création sous l’égide des Ministère de la Justice et de la Santé depuis 2018.

 

L’OSE mention spéciale du jury Prix 2018-2019 du Fonds Edmond Tenoudji.

La remise du Prix 2018-2019 du Fonds Edmond Tenoudji a eu lieu mardi 4 février 2020.

Le Prix Edmond Tenoudji récompense, depuis 1988, des institutions et des personnalités, qui œuvrent dans le domaine éducatif juif. Il distingue pour leur action des associations de jeunesse, des talmudei torah, des centres communautaires, des rabbins, des professionnels et des bénévoles.

L’OSE dont l’histoire et l’actualité a été présentée par Arié Flack, vice président du FSJU, est très fière d’avoir reçu des mains du fils et de la petite fille d’Edmond Tenoudji, la Mention spéciale du jury.

Les autres lauréats de cette belle édition sont :

➡ Prix Tenoudji de l’espoir : équipe du projet « Les Derniers » ;

➡ Prix Tenoudji d’honneur : David Uzan de l’école Aquiba ;

➡ Grand Prix spécial : Mady et Edmond Elalouf pour leurs actions dans l’éducation formelle.

 
 

🔴 Revivez la cérémonie en images ⤵ 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

Le Conseil scientifique de l’OSE a tenu sa séance annuelle le mercredi 5 février.

Le Conseil scientifique de l’OSE s’est réuni en séance le mercredi 5 février dans les locaux de l’Institut IMAGINE, sous la présidence du Professeur Arnold Migus et en présence de Jean-François Guthmann, Président de notre association et de Patricia Sitruk, Directrice Générale.

La séance s’est ouverte par une présentation et un point d’étape par Denis Peschanski et Francis Eustache du programme de recherche « 13 novembre », auquel l’OSE est pleinement associé : une étude des rapports entre mémoire individuelle et mémoire collective, entre psychique et social, dont les terrains de recherche sont la 2nde Guerre mondiale et les attentats du 11 septembre 2001 et du 13 novembre 2015.

La séance s’est poursuivie par la présentation de nouvelles recherches et collaborations initiées ou à venir. Ainsi, notre partenariat avec la DILCRAH a été présenté par Donatien Levaillant, magistrat, et Johanna Barasz, déléguée adjointe à la DILCRAH, ainsi qu’Eric Ghozlan et le Dr Aviva Meimoun, en charge de l’Unité Psychotraumatismes et Résilience de l’OSE. Ce partenariat porte sur la formation des policiers et gendarmes aux psychotraumatismes liés aux actes et discours de haine racistes et antisémites.

Cette présentation a été complétée par une intervention de Céline Masson, clinicienne à l’OSE et professeur de psychologie à l’Université de Picardie Jules-Verne, et d’Isabelle De Mecquenem, professeur agrégée de philosophie, pour acter la création d’un réseau dédié aux recherches sur le racisme et l’antisémitisme, auquel l’OSE est associée.

Ces diverses présentations ont donné lieu à des échanges nourris entre les membres du Conseil scientifique.

Une nouvelle séance très riche, appelant à une nécessaire poursuite des travaux en résonance avec la pratique et l’expérience quotidienne de l’OSE.

__________________________

Qu’est-ce que le Conseil Scientifique de l’OSE ?

 

Une instance comptant aujourd’hui 41 membres, composée de personnalités reconnues pour leur expertise, dans l’ensemble des domaines d’intervention de l’OSE, et notamment dans le domaine de la gériatrie, du handicap, des neurosciences, de la psychiatrie et de l’histoire. L’instance entend répondre à trois objectifs :

➡ Aider l’OSE à avoir une vision stratégique des différents métiers qu’elle exerce en s’adossant aux meilleurs experts,

➡ Inscrire sa pratique dans une réflexion de haut niveau et dans le champ académique,

➡ Permettre à l’OSE de gagner en visibilité en direction du monde scientifique, des enseignants et des chercheurs.

 
 

Fête des Amis de l’OSE : une édition 2020 toujours plus conviviale et dansante !

Partage, joie, sourires ou convivialité, autant de mots qui qualifient l’essence même de la Fête des Amis de l’OSE. Ainsi, l’édition 2020 n’aura pas fait exception à la règle.

Hier, dimanche 2 février, c’est dans le magnifique décor de la salle des fêtes de la Mairie du 4ème arrondissement que s’est tenue la Fête, organisée une fois encore par le Café des Psaumes, avec l’appui du service Écoute Mémoire Histoire et de l’Amicale des Anciens.

Ce sont plus de 300 personnes qui se sont retrouvées pour ce rendez-vous incontournable des fidèles soutiens de l’OSE qui, dans une ambiance musicale et festive, viennent partager des moments de joie et de partage autour de valeurs communes.

fête des amis OSE 2020

Ariel Weil, Maire du 4ème arrondissement, a ouvert l’après-midi, aux cotés de Jean-François Guthmann, Président de l’OSE et de Patricia Sitruk, Directrice générale. Avec des mots chaleureux de bienvenue, il a évoqué les liens indéfectibles de notre association avec la ville de Paris et a salué les valeurs de solidarité et d’humanisme portées par l’OSE depuis plusieurs générations.

fête des amis OSE 2020

Le public a ensuite accueilli avec d’enthousiasme les artistes au programme de cette superbe journée : Rachel Korenhof et Megumi Saita ont ouvert la journée en interprétant « Suite for viola and piano » du compositeur Ernest Bloch ; MichèleTauber et Laurent Grynszpan ont quant à eux interprétés le « Shir ha-Shirim », le Chant des Chants biblique, un florilège de mélodies en hébreu et en yiddish ; puis, la chorale parisienne Happy Hebrew Spiritual Singers a proposé un répertoire alliant psaumes, chants liturgiques, cantiques et autres sonorités plus contemporaines dans un très beau mélange des genres. La journée s’est ensuite poursuivie avec le groupe MOSAIK qui a retracé l’histoire des diasporas juives dans un magnifique spectacle musical, et elle s’est achevée comme chaque année sur des airs orientaux interprétés par Alain DOUIEB.

🔴 Voici en bonus un extrait de « Hallelujah » de Léonard Cohen interprété par la chorale des Happy Hebrew Spiritual Singers :

 

 

 

 

Revivez également la journée en images ci-dessous ! ⤵