fbpx
accueil > Actualités > La médaille de « Juste parmi les Nations » pour la famille qui sauva Lucie Victoria, bénéficiaire du service de l’OSE Ecoute Mémoire et Histoire

La médaille de « Juste parmi les Nations » pour la famille qui sauva Lucie Victoria, bénéficiaire du service de l’OSE Ecoute Mémoire et Histoire

Au cours d’une après-midi à Ecoute Mémoire et Histoire, Lucie Victoria, une bénéficiaire du service, a raconté son histoire. Elle expliqua comment elle fut sauvée pendant la Shoah grâce à un geste généreux et héroïque d’un habitant de Levalanet, un petit village dans l’Ariège où sa famille s’était réfugiée. A l’issue de son récit, tout l’auditoire l’encouragea à faire une démarche pour faire reconnaître son sauveur « Juste Parmi les Nations » et Fabienne  Amson, responsable du service, l’a mise en relation avec le Comité Français pour Yad Vashem. Serge Liberman, bénévole à Ecoute Mémoire et Histoire, l’aida à écrire son témoignage et l’histoire de sa famille d’origine russe. 

Le temps de la procédure et des recherches passé, le jour est enfin arrivé où Lucie Victoria a pu serrer dans ses bras Dominique Martinez-Chenet,  alors que celle-ci venait de recevoir la médaille et le diplôme de « Juste parmi les Nations » décernés à titre posthume à ses parents, Joseph et Maria Martinez, ceux-là mêmes qui avaient caché Lucie Victoria et sa famille dans leur grenier durant des mois en 1944.

Ce jour, c’était le 11 octobre dernier, au cours d’une cérémonie émouvante à Levalanet, en présence du Maire, de la Préfète de l’Ariège et de nombreux élèves des écoles de la région.

Lucie Victoria, qui a fêté tout récemment ses 90 ans, est heureuse d’avoir accompli cette action. « On parle toujours des grands héros de la Résistance mais jamais de ceux qui ont fait un geste tout simplement, en toute discrétion », a-t-elle confié en remerciant l’OSE de lui avoir permis de réaliser ce grand moment de gratitude.

Les commentaires sont fermés.

WordPress Video Lightbox
%d blogueurs aiment cette page :