28 février : Journée internationale des maladies rares.

A l’OSE, le soin et l’accompagnement des personnes atteintes d’un handicap rare est l’une des priorités de nos développements dans le domaine du handicap.

L’arrêté du 2 août 2000 définit le handicap rare:

« Le handicap rare correspond à une configuration rare de déficiences ou de troubles associés, incluant fréquemment une déficience intellectuelle, et dont le taux de prévalence ne peut être supérieur à un cas pour 10 000 habitants. Sa prise en charge nécessite la mise en oeuvre de protocoles particuliers qui ne sont pas la simple addition des techniques et moyens employés pour compenser chacune des déficiences considérées »

 La MAS (maison d’accueil spécialisé) Alain-Raoul Mossé étend son activité aux handicaps rares

L’Agence Régionale de Santé a autorisé depuis janvier 2017 une capacité d’accueil de 6 places supplémentaires à l’accueil de jour de de la MAS Alain-Raoul Mossé dans le cadre de la politique nationale en faveur du Handicap Rare : c’est une initiative portée par l’OSE devant les pouvoirs publics qui a été acceptée par l’ARS, portant la capacité d’accueil à 27 adultes en situation de polyhandicap, dont 6 personnes porteuses de handicap rare, accueillis par une équipe médico-éducative renforcée, dans des locaux réaménagés.

2017 est donc une nouvelle étape pour la MAS Alain- Raoul-Mossé de l’OSE, créée en 2012 à Paris 20ème, élargie en 2014 avec un appartement thérapeutique à Paris 19e pour 7 adultes polyhandicapés.

Diagnostic au sein-même de la MAS grâce à un partenariat avec l’Institut Imagine du Pr Munnich

 Pour compléter ce dispositif, un partenariat avec l’Institut Imagine – centre innovant de recherche et de soin des maladies génétiques dirigé par le Pr. Arnold Munnich – permet désormais aux établissements de l’OSE, MAS et IME (institut médico-éducatif), de bénéficier du programme de l’ARS coordonné par l’association Elan Retrouvé qui organise des consultations de diagnostic génétique du handicap au sein-même de l’établissement où sont accueillis les enfants et les adultes polyhandicapés, avec l’appui des techniques et experts les plus en pointe, dans un environnement rassurant pour les bénéficiaires et leur famille.

Le 2 février dernier, le Pr Arnold Munnich a présenté ce programme ambitieux devant les autres membres du Conseil scientifique de l’OSE.

Forte de son expertise dans le handicap, l’OSE approfondi son dispositif dans le domaine du handicap rare, ce qui est une chance pour ces patients atteints d’affections rares mais nombreuses, puisqu’on dénombre en France 7000 maladies rares dont 80% sont d’origine génétique.

 

 

 

Célébration de Tou Bichvat : le « nouvel an des arbres » dans les centres de l’OSE

Plusieurs centres et services de l’OSE ont célébré Tou Bichvat tout au long de la semaine du 13 février, une fête du renouveau de la Terre en Israël, qui est aussi une fête de l’écologie.

A la maison d’enfants Eliane-Assa de Draveil,  c’est sous un soleil radieux que les enfants et leurs éducateurs ont planté un arbre en présence de nos partenaires de l’association Lev Layeled qui ont expliqué les origines de cette fête.

  

La maison d’enfants Shatta et Bouli-Simon de Laversine a accueilli les enfants de la Maison des Champs de Luzarches pour une rencontre intergénérationnelle avec les « Anciens » de l’OSE accompagnés par le service Ecoute Mémoire et Histoire.

Tous ont participé à la plantation d’un magnolia en mémoire d’un ancien enfant de l’OSE décédé en septembre 2016. Il avait tissé plus de 15 ans d’amitié avec les enfants accueillis de nos jours dans les structures de l’OSE.

Nous remercions l’association  KKL pour nous avoir offert, cette année encore des dossiers pédagogiques sur la protection de la nature et des cadeaux éducatifs pour les jeunes des maisons.

Au Centre d’Accueil de Jour Renée-Ortin, les bénéficiaires ont eux aussi participé, chacun à leur manière, à la plantation de lavande et marguerites orchestrée par le directeur, le Dr Marc Cohen

 

 

Nouveau départ pour les volontaires français en Israël avec l’OSE !

Une nouvelle promotion, la quatrième en à peine plus d’un an, s’est envolée pour Israël ce jeudi 16 février 2017. Neuf volontaires, 5 filles et 4 garçons, sélectionnés après l’examen d’une centaine de candidatures, commencent aujourd’hui même leur mission en Israël pour les six prochains mois.
Ces volontaires serviront dans des structures à caractère social. Notre partenaire pour ces missions est l’Israeli Volunteer Association (IVA).
Afin de préparer au mieux leur séjour, ces volontaires ont suivi deux journées de formation (préparation au départ dispensée par GINKGO  – volunteers in action), sur l’engagement volontaire d’une part, sur les gestes de premier secours d’autre part, et ont été reçus chaleureusement à l’ambassade d’Israël à Paris pour une présentation de la société et de la culture israélienne.
Ils rejoignent plus de 40 volontaires actuellement en mission dans plus d’une dizaine de structures médico-sociales en Israël. L’OSE a reçu l’agrément d’opérateur et coordonnateur du Service civique international en Israël fin 2015 ; depuis cette date, près de 70 volontaires français ses sont engagés avec l’OSE.

Avec « Yiddish sans Frontière », venez bruncher et vivre une après-midi tout en musique !

A vos agendas ! Le dimanche 26 février de 12h30 à 18h, « Yiddish sans Frontière » organise un brunch festif et musical pour soutenir le développement de ses activités.

« Yiddish sans Frontière » œuvrant pour la mémoire, l’histoire, le rayonnement, la diffusion et la pérennité des cultures juives. Y adhérent plusieurs associations dont l’OSE bien sûr.

Cet évènement exceptionnel offrira à tout public une occasion unique de découvrir ou de redécouvrir de nombreux artistes de talent : Jacinta, Talila, Denis Cuniot, Mélanie Gardyn, Shura Lipovsky, Bielka, Jérémie Gerszanowilsz, Michèle Tauber, Charles Rapoport, Marlène Samoun, Pierre Wekstein.

Au programme également, une tombola avec plusieurs gros lots, une exposition du peintre François Szulman et une restauration « maison » assurée par les associations.

Rendez-vous le 26 février, de 12h30 à 18h, Salle Olympe de Gouges, 15 rue Merlin Paris 11e. Métro Père Lachaise.

PAF : billet d’entrée 12 € – restauration et boissons : carnet de  tickets de 1€ en vente sur place pour faciliter le payement du.brunch.

 

Le Conseil scientifique de l’OSE s’est réuni le 2 février

La réunion annuelle du Conseil scientifique de l’OSE, présidée par le Pr Arnold Migus, s’est tenue le jeudi 2 février 2017 à l’Institut Imagine, à l’invitation du Pr Arnold Munnich.

Ce fut l’occasion de présenter les nouveaux membres de ce collège d’excellence : Blandine Kriegel, Elie Lobel, Denis Peschanski et Gabriel Waksman.

Retrouvez ici la composition du conseil scientifique de l’OSE 

 

A l’ordre du jour figuraient les points suivants :

  • -Le programme de recherche 13-11, présenté par Denis Peschanski : une étude sur 12 ans pour analyser la construction et l’évolution de la mémoire après les attentats du 13 novembre 2015 ;
  • -Le projet « Handicap rare » à la MAS Alain-Raoul Mossé, en partenariat avec les équipes du professeur Arnold Munnich, concernant de jeunes adultes souffrant de polyhandicap ;
  • -L’ouvrage Les enfants juifs et l’Assistance publique, présenté par Katy Hazan, historienne ;
  • -Un bilan des 5 premières années du Conseil scientifique de l’OSE.

C’est un honneur pour l’OSE que d’avoir à ses côtés ces éminentes personnalités du monde scientifique.

L’OSE classée « bien gérée » : le résultat de l’enquête du magazine Capital sur 132 institutions « passées au crible »

L’OSE affiche depuis plus de 6 ans le Label Don en Confiance qui atteste, à l’issue d’un contrôle permanent, le respect de règles strictes pour assurer une gestion désintéressée, transparente et rigoureuse de la générosité de nos donateurs. L’agrément de l’OSE a été renouvelé pour 3 ans en avril 2016.

D’ailleurs, l’OSE a été classée association « bien gérée » par le site Capital lors d’une étude sur les comptes de 132 associations françaises parue fin 2016.

Sont évaluées au cours de cette étude la part des frais de fonctionnement, des frais de collecte et celle dédiée aux missions sociales par rapport aux dépenses totales de chaque association. L’article indique que d’après la Cour des comptes, une association bien gérée doit consacrer au moins 75% de ses dépenses à ses missions sociales. Or à l’OSE, 92% des dépenses totales sont dédiées aux missions sociales : enfance, santé, dépendance, handicap, mémoire.

Retrouvez l’article complet en cliquant ici

 

Vous pouvez donner en toute confiance à l’OSE.

Eric Ghozlan nommé personnalité qualifiée au sein du Conseil national de la protection de l’enfance (CNPE)

L’OSE est heureuse de féliciter Eric Ghozlan qui a été nommé mardi 31 janvier personnalité qualifiée au sein du Conseil national de la protection de l’enfance (CNPE) créé par la loi du 14 mars 2016 et présidé par Michèle Créoff. Le Conseil est chargé de proposer les orientations de la politique de protection de l’enfance, de formuler des avis sur toute question s’y rattachant et d’en évaluer la mise en œuvre.

Une nouvelle reconnaissance personnelle et collective du professionnalisme et de l’engagement des équipes éducatives de l’OSE.