fbpx
accueil > Actualités > Hommage aux victimes des attentats

Hommage aux victimes des attentats

10929235_358067547711161_4531639176802417905_o

Avec tous, l’OSE s’est recueillie en hommage aux victimes des attentats le dimanche 15 novembre à la Grande Synagogue de la Victoire et le lundi 16 novembre à 12h dans chacun des établissements.
Le dimanche 15 novembre, Jean-François Guthmann, Président de l’OSE et Patricia Sitruk, Directrice générale, ont assisté à la cérémonie présidée par le Grand-Rabbin de France, Haim Korsia, à la Grande Synagogue de la Victoire en présence de ministres, élus, préfets, représentants des cultes.

IMG_0346 (2)

Jean-François Guthmann et Patricia Sitruk avec le Préfet de la région Ile-de-France Jean-François Carenco

IMG_9988

Et avec Hassan Chalghoumi, imam de Drancy.

Le lundi 16 novembre, les équipes et les usagers de l’OSE se sont recueillis à 12h lors d’une minute de silence observée dans tous les établissements.

Maurice Michower, Président d’honneur de l’Amicale des Anciens et Sympathisants de l’OSE, a adressé ce message à la Directrice générale de l’OSE :

Chère Patricia,
Je tiens à vous faire part du sentiment que j’ai éprouvé hier à midi lorsque, en présence de la plupart de vos collaborateurs et collaboratrices du siège de l’OSE et du groupe d’Anciens réunis ce lundi, vous avez prononcé quelques mots, juste avant la minute de silence en hommage aux victimes de l’effroyable massacre du 13 novembre.
J’ai beaucoup apprécié le ton mesuré de votre discours et vos paroles apaisantes de solidarité et d’espoir.
Vous avez également eu la délicatesse, relevant la présence des Anciens, de faire allusion à leur « sagesse », après les épreuves qu’ils avaient subies dans le passé.
Vous avez rappelé aux « anciens enfants » que le personnel actuel de l’OSE était bien l’héritier moral de celui qui s’était tant dévoué pour eux durant les années noires. Je pense aussi que chacun des membres de ce personnel, d’une ou plutôt deux générations plus jeunes, aura également ressenti plus fortement ce lien qui l’unit aux enfants du passé.
Avec mes remerciements, je vous adresse, chère Patricia, mes sentiments les plus amicaux.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :