fbpx
accueil > Actualités > L’aventure J’OSE en Inde : une 5e édition riche en accomplissements

L’aventure J’OSE en Inde : une 5e édition riche en accomplissements

site0809

Pour la 5e année consécutive, l’aventure de bénévolat J’OSE en Inde s’est poursuivie cet été.
Bilan riche en découverte et en émotion de deux semaines d’un engagement généreux autour des valeurs du Tikkoun Olam (concept de réparation du monde…).

Nouveauté cette année, le groupe de J’OSE (les jeunes actifs avec l’OSE) avait pour particularité d’être inter-religieux avec des volontaires de différents âges, tous très énergiques, se retrouvant autour d’une éthique commune. Le docteur Marc Cohen, Directeur du pôle Santé, Handicap, Autonomie de l’OSE, à l’initiative du projet, a suivi de près l’aventure grâce aux réseaux sociaux …

Isabelle Jisphan, Présidente de J’OSE, a mené cette équipe enthousiaste suivant trois pôles d’action :
Le pôle pédagogique:
Depuis le début de cette aventure, J’OSE a noué des liens étroits avec plusieurs associations locales dont Sharana. Le groupe a donc proposé diverses activités pédagogiques sur la découverte du monde à travers les arts qui ont été plébiscitées dans toutes les structures de Sharana et par l’école du village de Poornakuppam, où logeaient les bénévoles. Les enfants du village ont eu aussi la joie de participer à des Maccabiades soigneusement préparées par les équipes de J’OSE.

Le pôle médical:
Les bénévoles ont monté un camp médical dans un village d’intouchables où 300 personnes ont pu bénéficier de consultations médicales pluridisciplinaires. Nouveauté cette année, la distribution de 85 paires de lunettes, ainsi que le financement de 24 opérations de la cataracte et la mise en place d’un parcours dentaires pédagogiques avec remise de brosses à dents pour les enfants.
Un don de matériel médical, transporté dans les valises du groupe, a été remis au dispensaire du village d’Angalakupam.
A Certh India Hôpital, un groupe de bénévoles a travaillé avec des éducatrices spécialisées dans le département des enfants handicapés. Par ailleurs, comme un département dédié aux personnes âgées doit voir le jour dans cet hôpital, la possibilité d’échanges professionnels avec l’OSE est proposée.
Le pôle Aide au développement et transfert de compétences :
Les équipes de J’OSE ont eu le souci de transmettre des savoirs utiles : informatique, coaching women empowerment… 200 euros ont ainsi été remis à deux jeunes filles formées par Ylana, la vice-présidente de J’OSE, l’année précédente et correspondant à la vente de leurs bijoux en France.
Enfin, le groupe a rencontré la Société savante de psychologie et a échangé sur les différences de prise en charge entre la France et l’Inde.

Des personnalités politiques indiennes, comme le Président de l’Assemblée de Pondichéry, se sont déplacées au camp pour saluer les bénévoles de J’OSE. Une reconnaissance de l’engagement des jeunes pour l’OSE dans ce pays, dont s’est fait l’écho la télévision locale de Pondichéry.

Au total, une aventure qui, d’année en année, prend tout son sens. Les volontaires auraient d’ailleurs bien enchaîné sur une troisième semaine de bénévolat ! Ils se sont donné rendez-vous l’été prochain.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :