fbpx
accueil > Actualités > Commémoration de la Rafle du Vel d’Hiv en Israël avec l’ouverture au public de l’exposition « Sauver les Enfants » au musée Beit Lohamei Haguetaot, en présence de l’Ambassadeur de France.

Commémoration de la Rafle du Vel d’Hiv en Israël avec l’ouverture au public de l’exposition « Sauver les Enfants » au musée Beit Lohamei Haguetaot, en présence de l’Ambassadeur de France.

Jeudi 16 juillet, Patricia Sitruk, Directrice générale, représentait l’OSE à la cérémonie d’ouverture de l’exposition « Sauver les enfants, 1938-1945», en présence de Patrick Maisonnave, Ambassadeur de France en Israël, de Gilles Courregelongue, Consul général de France à Haïfa, d’Ophir Paz Pines, Président et Claude Brightman, membre du Conseil du centre Lohamei Haguetaot, et de Shlomo Balsam, Président de l’association Aloumim. Un symbole fort en ce 16 juillet, jour de la commémoration des victimes de la rafle du Vel d’Hiv.

 claude brightman-grundman, membre du Conseil de lohamei haghetaot et psk

Claude Brightman-Grundman, membre du Conseil de Lohamei Haghetaot et Patricia Sitruk

 

L’exposition retrace le parcours de dix enfants juifs sauvés par l’OSE pendant la Seconde Guerre mondiale, depuis leurs vies d’avant jusqu’à la cassure de la guerre, la séparation d’avec leurs parents, leur cache et enfin, à la Libération, leur reconstruction. Des petits films donnant la parole aux sauveteurs constituent un témoignage fort sur les réseaux de sauvetage.

Patricia Sitruk a annoncé une cérémonie officielle qui sera organisée à l’automne, en présence du président de l’OSE Jean-François Guthmann et de la commissaire de l’exposition et historienne de l’OSE, Katy Hazan, mais aussi de Georges Loinger, dont l’évocation du nom s’est accompagnée des applaudissements nourris de l’assemblée, tout comme l’annonce de la naissance du petit-fils de Gaby Cohen, âgé de 10 jours et présent à l’inauguration le 9 juillet de la maison d’enfant à caractère social qui porte le nom de cette grande figure de l’OSE.

L’Ambassadeur de France, dont la présence est confirmée pour cet automne, a rappelé la reconnaissance, tardive, par la France de sa responsabilité dans « les crimes de la déportation » et a rendu hommage à celles et ceux « qui donnent leur énergie, leur vie, pour que soit gardée intacte la mémoire de ces chers disparus déportés vers les camps de la mort », et plus particulièrement à l’action de l’OSE.

Ambassadeur

 

La transmission de l’Histoire, de la mémoire, des valeurs de solidarité, sont l’action quotidienne de 1000 salariés et bénévoles de l’OSE aujourd’hui.

L’exposition, qui a beaucoup voyagé en France, est désormais présentée de façon permanente dans deux sites géographiquement éloignés mais très proches dans leurs missions : à Lohamei Haguetaot dans le nord d’Israël et au Camp des Milles dans le sud de la France. Deux lieux de mémoire, deux lieux de transmission aux jeunes générations de l’Histoire et des valeurs citoyennes.

Pour en savoir plus : www.ose-france.org/exposition-sauver-les-enfants/

 

De nombreux supports de presse ont réalisé des articles sur l’ouverture de cette exposition, vous pouvez les consulter en cliquant ici

Logo-FMS-soutien

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :