Un reportage vidéo autour de l’exposition A la vie ! de l’OSE

Après Jérusalem, Paris, San Francisco, L’exposition À la Vie ! a fait escale à la mairie du 17e arrondissement, du 3 juin au 31 juillet.

Découvrez le reportage vidéo de cet événement !

Itinérante, cette exposition créée par l’OSE est consacrée au parcours d’une quinzaine d’enfants et d’adolescents, rescapés du camp de Buchenwald, recueillis par la France et confiés à l’OSE, à la Libération.

À leur sortie du camp, 426 d’entre eux sont accueillis par la France et pris en charge par l’OSE, qui les héberge dans un premier temps dans le préventorium d’Ecouis, afin de leur permettre de revenir à la vie, avant de les disperser dans les diverses maisons de l’association. Certains décident de quitter l’Europe et partent pour la Palestine et les Etats-Unis, tandis que d’autres choisissent de s’installer dans leur nouvelle patrie d’adoption, la France.

 

>>> Retrouvez d’autres vidéos sur l’histoire de l’OSE en cliquant sur les liens ci-dessous :

Témoignage : Georges Loinger, résistant et sauveur d’enfants

Avec Katy Hazan – Historienne; Georges Loinger – Résistant ; Sacha  Reingewirtz – Président UEJF

Une juive dans la Résistance :Andrée Salomon, femme de lumière

Avec J.F. Guthmann – Président de l’OSE – Katy Hazan – Historienne – L. Klein-Lieber – Résistante – Georges Weill – Archiviste

Des juifs dans la Résistance : L’Organisation juive de combat

Avec Georges Loinger – Président de l’ARJF, résistant

Commémoration de la Rafle du Vel d’Hiv en Israël avec l’ouverture au public de l’exposition « Sauver les Enfants » au musée Beit Lohamei Haguetaot, en présence de l’Ambassadeur de France.

Jeudi 16 juillet, Patricia Sitruk, Directrice générale, représentait l’OSE à la cérémonie d’ouverture de l’exposition « Sauver les enfants, 1938-1945», en présence de Patrick Maisonnave, Ambassadeur de France en Israël, de Gilles Courregelongue, Consul général de France à Haïfa, d’Ophir Paz Pines, Président et Claude Brightman, membre du Conseil du centre Lohamei Haguetaot, et de Shlomo Balsam, Président de l’association Aloumim. Un symbole fort en ce 16 juillet, jour de la commémoration des victimes de la rafle du Vel d’Hiv.

 claude brightman-grundman, membre du Conseil de lohamei haghetaot et psk

Claude Brightman-Grundman, membre du Conseil de Lohamei Haghetaot et Patricia Sitruk

 

L’exposition retrace le parcours de dix enfants juifs sauvés par l’OSE pendant la Seconde Guerre mondiale, depuis leurs vies d’avant jusqu’à la cassure de la guerre, la séparation d’avec leurs parents, leur cache et enfin, à la Libération, leur reconstruction. Des petits films donnant la parole aux sauveteurs constituent un témoignage fort sur les réseaux de sauvetage.

Patricia Sitruk a annoncé une cérémonie officielle qui sera organisée à l’automne, en présence du président de l’OSE Jean-François Guthmann et de la commissaire de l’exposition et historienne de l’OSE, Katy Hazan, mais aussi de Georges Loinger, dont l’évocation du nom s’est accompagnée des applaudissements nourris de l’assemblée, tout comme l’annonce de la naissance du petit-fils de Gaby Cohen, âgé de 10 jours et présent à l’inauguration le 9 juillet de la maison d’enfant à caractère social qui porte le nom de cette grande figure de l’OSE.

L’Ambassadeur de France, dont la présence est confirmée pour cet automne, a rappelé la reconnaissance, tardive, par la France de sa responsabilité dans « les crimes de la déportation » et a rendu hommage à celles et ceux « qui donnent leur énergie, leur vie, pour que soit gardée intacte la mémoire de ces chers disparus déportés vers les camps de la mort », et plus particulièrement à l’action de l’OSE.

Ambassadeur

 

La transmission de l’Histoire, de la mémoire, des valeurs de solidarité, sont l’action quotidienne de 1000 salariés et bénévoles de l’OSE aujourd’hui.

L’exposition, qui a beaucoup voyagé en France, est désormais présentée de façon permanente dans deux sites géographiquement éloignés mais très proches dans leurs missions : à Lohamei Haguetaot dans le nord d’Israël et au Camp des Milles dans le sud de la France. Deux lieux de mémoire, deux lieux de transmission aux jeunes générations de l’Histoire et des valeurs citoyennes.

Pour en savoir plus : www.ose-france.org/exposition-sauver-les-enfants/

 

De nombreux supports de presse ont réalisé des articles sur l’ouverture de cette exposition, vous pouvez les consulter en cliquant ici

Logo-FMS-soutien

Commémoration : rafle du Vélodrome d’Hiver

A la une

Réservez votre soirée du 16 juillet 2015 : dans la cadre de la commémoration de la rafle du Vélodrome d’hiver du 16 juillet 1942, le Mémorial de la Shoah programme la projection du documentaire « Les Enfants juifs sauvés de l’hôpital Rothschild » de Jean-Christophe Portes et Rémi Benichou.

Cette projection sera suivie d’un débat en présence des réalisateurs, de Katy Hazan, historienne de l’OSE, Colette Brull-Ulmann, pédiatre, Eric Colomer, producteur et Henry Ostroweicki, témoin.

Anne Hidalgo, Maire de Paris, inaugure la Maison pour adolescents Gaby Cohen de l’OSE

AHIDALGO2OK

La Maison Gaby-Cohen, qui accueille des jeunes en grande difficulté, a été inaugurée par Jean-François Guthmann, président de l’OSE et Patricia Sitruk, directrice générale, ce jeudi 9 juillet. Cette cérémonie s’est déroulée en présence de Anne Hidalgo, Maire de Paris, de ses adjointes Dominique Versini et Catherine Vieu-Charier ainsi que du maire du 10è arrondissement, Rémi Féraud.

Haïm Korsia, Grand rabbin de France et membre du Conseil d’administration de l’OSE nous a fait l’honneur de sa présence.

Etaient présents également, Jean-Paul Raymond, directeur de l’Action Sociale, de l’Enfance et de la Santé et Valérie Saintoyant, sous-directrice des actions familiales et éducatives. Laurent Cohen, le fils de Gaby Cohen, a lui aussi participé à l’inauguration.

groupe ose

Ouvertes en septembre 2012 à Paris et en novembre 2014 à La Courneuve, les 2 unités de la MECS accueillent en internat des filles et des garçons de 9 à 18 ans en grande difficulté, pris en charge par l’Aide Sociale à l’Enfance de Paris.

La cérémonie a débuté par une visite de l’unité parisienne par les élus et les responsables de l’OSE, où Anne Hidalgo et Rémi Féraud ont pu échanger avec le personnel de la Mecs ainsi qu’avec les jeunes filles, et deux jeunes garçons de l’unité de La Courneuve venus spécialement pour l’occasion.
Puis, c’est au siège de l’OSE que le groupe a rejoint les autres invités.

Cette inauguration a permis de saluer le projet éducatif de cette MECS, qui représente un vrai défi collectif dans le domaine de la protection de l’enfance et la prise en charge des adolescents en difficulté puisqu’elle permet de donner une chance aux jeunes, pour lesquels les méthodes traditionnelles de soutien n’ont pas porté leurs fruits.
Les différentes équipes qui œuvrent pour ce projet ont été largement reconnues et remerciées : c’est tout un travail multidisciplinaire qui a été salué !
Enfin, cette inauguration a permis d’honorer la mémoire d’une Grande Dame de l’OSE, Gaby Cohen, Nini, qui a notamment accueilli et reconstruit les enfants de Buchenwald.

© crédit photo : Alain Azria

Escapade intergénérationnelle en bateau mouche

bateau moucheComme pour tous les enfants, ce lundi 6 juillet, c’était enfin les vacances des petits pensionnaires de la Maison d’enfants de l’OSE Shatta et Bouli Simon à Laversine.

C’était aussi le jour d’un rendez-vous pris de longue date pour retrouver les membres de l’Amicale des Anciens de l’OSE et d’Ecoute Mémoire Histoire à Paris.

Ceux-ci leur avaient préparé un programme alléchant : restaurant et bateau mouche. La journée fut  une succession de moments chaleureux et émouvants pour chacun, depuis les retrouvailles au siège de l’OSE,  où l’on s’étonnait que l’un avait tant grandi depuis Pourim,  jusqu’aux glaces dégustées après une croisière sur la Seine sous un soleil brûlant.  Pour les anciens qui, enfants, ont vécu dans les Maisons de l’OSE, ces rencontres signifient beaucoup ; elles s’inscrivent dans  un mouvement de solidarité et de proximité intense.
Quant aux enfants, ils sont heureux de partager avec ces moments de plaisir avec nos anciens et de recevoir de jolis cadeaux , tels ces jolis chapeaux chinois et éventails qui ont été bien utiles.

Le Citizen Day des salariés de L’Oréal au Centre Raphaël de l’OSE: une belle rencontre de solidarité et de mécénat

Pour la 6è édition de leur Citizen Day, 18 salariés de L’Oréal ont choisi le Centre Raphaël de l’OSE pour effectuer leur journée d’actions solidaires.

Accueillis autour d’un petit déjeuner, les salariés se sont vite mis à la tâche !

Un groupe a repeint la pièce utilisée pour les ateliers d’esthétique femmes et hommes, qui ont lieu le mardi et le jeudi pour les jeunes du Centre Raphaël. Un autre groupe s’est chargé de retourner la terre du petit jardin, lieu de détente quotidien des jeunes, et qui accueille tous les mardis matin les usagers pour l’atelier créa-jardin.

montage

L’après midi, les bénévoles se sont partagés entre l’accompagnement des jeunes à la piscine du centre, une sortie au parc de Belleville, et les travaux de peinture et de jardinage à terminer.

 

Cette journée de solidarité a été riche en échanges et d’autres actions sont déjà programmées : L’Oréal a prévu de faire parvenir des fauteuils de coiffure pour aménager la salle d’esthétique ainsi des produits pour la réalisation des ateliers.

 

Cette action a été organisée dans le cadre d’un partenariat entre L’Oréal et Unis-Cités .

 

L’IME Centre Raphaël prend en charge en internat ou en externat des enfants polyhandicapés de 10 à 20 ans.

Gilles Clavreul, délégué interministériel à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme, à l’Assemblée générale de l’OSE

AGOK

L’Assemblée générale annuelle de l’OSE s’est tenue au siège Georges et Lili Garel le 29 juin devant une centaine d’administrateurs, et de nombreux cadres de l’association.
Cette réunion a pris une couleur particulière car Jean-François Guthmann, Président, et Patricia Sitruk, Directrice générale, y ont chaleureusement accueilli Gilles Clavreul, qui a exposé avec brio et une conviction forte, les orientations gouvernementales en matière de lutte contre le racisme et l’antisémitisme, érigée « Grande cause nationale » par le Président de la République.

Le président Jean-François Guthmann a présenté un bilan très positif de l’activité développée dans chacun des domaines d’intervention de l’OSE.
Pour ne citer que quelque uns de ces projets :
-Dans l’Enfance qui reste une priorité, l’ouverture de la seconde unité pour garçons de la Maison d’enfants Gaby Cohen et des Centres éducatifs fanny à Créteil et à Paris 18ème
-Dans le Handicap, l’ouverture du premier appartement thérapeutique pour jeunes adultes handicapés.
-Dans la Santé, la mise en place de psychothérapies individuelles pour les survivants de la Shoah.
-Dans la dépendance, l’ouverture de deux nouveaux centres de jour, à Paris XVe et à Sarcelles.
– Pour le lien social de nos ainés, l’essaimage du Café des Psaumes avec 3 nouvelles Graines de Psaumes à Paris et en proche banlieue
-Autre projet spécifique, dont l’importance est cruciale au regard des événements dramatiques de janvier dernier, l’ouverture d’une Unité de soins psychotrauma et résilience.

En ouverture de l’’Assemblée générale, Katy Hazan, historienne de l’OSE et Georges Weill, archiviste, ont présenté, l’ouvrage : « L’œuvre de secours aux enfants et les populations juives au XXe siècle-Prévenir et guérir dans un siècle de violence », publié chez Armand colin.
Une note festive a clos l’Assemblée avec le duo musical de Claude Berger et Florian Dumitru.