Certificat professionnel de l’OSE : un coup de pouce pour l’avenir !

Ils ont moins de 25 ans, ils sont à la recherche d’une première expérience ou en reconversion professionnelle. Ils s’appellent Jean-Baptiste, Fadama, Maimouna, Fanny ou Dany, et travaillent depuis un an dans les accueils de Jour Alzheimer Joseph-Weill et Edith-Kremsdorf.

Affectés en soutien aux services administratifs ou auprès des équipes soignantes, ils ont en commun d’avoir choisi l’OSE pour les accompagner dans leur projet professionnel.

«Ils apportent du soutien et du dynamisme au sein de l’équipe avec une réelle soif d’apprendre ! » souligne Paul Benadhira, directeur des accueils de jour. «  Nous avons souhaité leur apporter plus qu’une simple expérience en leur proposant de passer un examen professionnel. Ils ont accueilli cette proposition avec enthousiasme ! »

C’est ainsi qu’est née l’idée de créer un Certificat Professionnel d’accompagnement thérapeutique des Aînés des Accueils de jour.

montage photo

 

Au programme, des épreuves de terrain, la rédaction d’un mémoire de 30 pages, la conduite d’un projet thérapeutique, un entretien oral et enfin un échange sur des questions éthiques ou professionnelles avec  un jury composé de professionnels de l’OSE mais aussi de responsables de structures partenaires comme Logivitae ou l’Esa 94.

La remise des diplômes aux lauréats a eu lieu le 17 juin. Tous étaient émus,heureux d’avoir réussi les épreuves et surtout de réaliser le chemin parcouru depuis leur premier jour à l’OSE.

« Avec ce diplôme, on se sent mieux armés pour affronter l’avenir » assure l’une des lauréates.

A l’issue de cette formation, deux jeunes ont trouvé du travail, deux autres ont réussi leur examen d’entrée en formation. Au final, cette initiative a permis à ces jeunes de reprendre confiance en eux. Pour les structures de soins de l’OSE, présentes et à venir, c’est un vivierde recrutement de soignants.Chaque année ce sont des dizaines de candidats qui intègrent ainsi les établissements de l’OSE, dans le champ de l’éducatif ou du médico-social.

 

 

Deux nouveaux centres d’accueil de jour ouverts pour nos aînés au mois de juin

Operation_lourmel_eglise_paris15emeOK

L’OSE développe et diversifie sa prise en charge des personnes âgées dépendantes au sein de deux centres novateurs à Sarcelles et à Paris.

L’OSE accompagne chaque année plus de 300 aînés et leurs familles dans leur vie quotidienne.
Pour répondre aux besoins croissants de prise en soins des ainés et de répit de l’entourage , l’association a ouvert en juin deux nouveaux centres d’accueil de jour pour personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, à Paris, dans le 15e arrondissement et à Sarcelles (95), qui ont chacun leurs spécificités.

archi3

Le centre de Sarcelles ouvert le 2 juin accueille largement les aînés en situation de dépendance de la communauté locale de Sarcelles et du Val-d’Oise.
Le centre du 15e à Paris réserve un temps d’accueil dédié aux malades de Parkinson, ce qui constitue une véritable première dans la capitale ;
Toutes deux implantées en centre ville dans des locaux lumineux et chaleureux, ces nouvelles structures pourront accueillir au total 120 personnes âgées.

Après le Centre Edith Kremsdorf, situé à Paris 3e et spécialisé dans l’accueil des personnes survivantes de la Shoah, le Centre Joseph Weill à Paris 12e, habilité à recevoir des malades de moins de 60 ans et le Club des Aidants Joseph Weill, les deux nouveaux centres complètent et diversifient la Plateforme Alzheimer de l’OSE.
Fondée sur des méthodes en pointe et la fine observation des conséquences de ces pathologies, l’action médico-sociale de l’OSE consiste, dans chaque centre, en un accueil professionnel et chaleureux, des soins individualisés et une palette de services permettant aux malades de conserver plus longtemps leur autonomie et par là même, à l’entourage de bénéficier de moments de répit et de conseils.

Une journée à Ecouis avec l’exposition A la Vie !

IMG_3052v2

70 ans après la libération des camps nazis, les « enfants de Buchenwald » retournent à Ecouis, dans l’Eure, où ils furent accueillis, le temps d’un été, de juin à septembre 1945, pour leur permettre de revenir à la vie.

Le 22 juin 2015, la ville d’Ecouis (Eure) a rendu hommage aux anciens « enfants de Buchenwald » qu’elle avait hébergés, l’été 1945, dans son préventorium, à leur libération du camp. Armand, Elie, Léon, Izio, Georges et Charles, anciens enfants de Buchenwald, ont été chaleureusement reçus par Patrick Loseille, maire d’Ecouis, et Patrick Bost, directeur de l’IME d’Ecouis, installé dans les locaux réaménagés de l’ancien préventorium.
Toute l’OSE était représentée pour participer à cette journée émouvante:, Patricia Sitruk, directrice générale, plusieurs cadres de l’OSE, des membres de l’Amicale de l’OSE et de J’OSE les jeunes amis de l’OSE, ainsi que des adolescents de la maison d’enfants Elie Wiesel de Taverny et leurs éducateurs.

Au programme de cette journée marquée par le salut à la mémoire et la joie de vivre:
– visite commentée par les anciens de l’exposition À la vie !, qui retrace le parcours d’une quinzaine d’enfants de Buchenwald depuis leurs vies d’avant jusqu’à leur reconstruction après la guerre,
– déjeuner en commun dans l’IME


 

Le 11 avril 1945, lorsque l’armée américaine pénètre dans l’enceinte de Buchenwald elle découvre parmi les 20 000 détenus, plus 900 enfants pour la majorité arrivés à Buchenwald à l’issue des marches de la mort.
L’OSE se mobilise alors immédiatement en lançant une campagne de presse sur le sort de ces enfants. Le gouvernement provisoire de la République française décide de confier à l’OSE 426 de ces jeunes rescapés.
Le 6 juin 1945, les enfants de Buchenwald arrivent dans le préventorium d’Ecouis, lieu de transit mis à disposition de l’OSE par le gouvernement français où ils seront accueillis et entourés par les éducateurs de l’OSE.

21 juin : jour de fête de l’OSE !

La journée des Associations, organisée ce 21 juin 2015 au Carreau du Temple par Yiddish sans Frontière dans le cadre du Festival des Cultures Juives, a réussi comme chaque année le défi de rassembler près de quarante associations de la communauté juive œuvrant dans le social, le culturel, la mémoire et l’histoire. L’OSE y était bien évidemment présente avec un stand évoquant la liberté, thème du festival 2015, au travers des dessins d’enfants réalisés dans la maison de Draveil.

Une petite dizaine d’enfants de cette même Maison est venu rendre visite au stand, accompagnés de Jacky Krief, coordinateur des animations dans les maisons d’enfant, et a pu discuter avec beaucoup de plaisir avec des membres de l’Amicale des Anciens de l’OSE qui assuraient une permanence au stand.

enfants 21 juin

 

 

Puis les jeunes ont rejoint le Café des Psaumes de l’OSE qui participait à la fête de la musique : dès 16h, des groupes se sont relayés sur la scène pour offrir au public un mélange de musique Klezmer et judéo-espagnol, ainsi que des chansons Yiddish.

Jusqu’à 22h, les habités du café et les amis de l’OSE mais aussi les promeneurs parisiens ont pu chanter et danser grâce aux artistes venus une fois de plus livrer leur talent !

?

?

Protection de l’enfance : l’OSE participe à un colloque sur le bébé à la Salpêtrière

L’OSE est associée au colloque organisé par le Pr David Cohen du service de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent du CHU de La Salpêtrière pour fêter « Les 20 ans de l’Unité Petite Enfance et Parentalité Vivaldi».

Les professeurs israéliens Sam Tyano et Miri Keren, reconnus internationalement pour leurs travaux sur les relations précoces et la psychopathologie du lien mère-bébé, seront les invités d’honneur de ce colloque où sera annoncée la parution  de leur ouvrage traduit en français aux Editions In Press. L’OSE a financé la traduction de ce livre intitulé « Cela ne passera pas avec le temps? »

Le mercredi 1er juillet, dans l’Amphithéâtre de stomatologie du Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière.

Pour consulter le programme du colloque cliquer ici 

Les enfants de l’OSE ont participé à la 2ème édition des Olympiades sportives à Luzarches

 

Olympiades1

Tous les enfants des maisons d’enfants ont été invités à participer à la 2ème édition des Olympiades sportives de l’OSE, qui se sont tenues à la maison d’enfants de Luzarches.

Au total, près de 150 personnes, enfants, éducateurs et personnels des maisons d’enfants de l’OSE, ont participé à cette magnifique journée.

Au programme : Foot, Ping Pong, Basket et Tennis pour les plus grands ; activités ludiques et sportives pour les plus jeunes, sur fond sonore et musical grâce à la radio de l’OSE animée par les enfants !

Etaient également présents les directeurs de chaque établissement, venus encourager les jeunes sportifs filles et garçons, et Eric Ghozlan, le directeur du pôle Enfance de l’OSE.

Rendez vous est déjà pris pour la 3ème édition en 2016 !

Olympiades2

Le service Ecoute mémoire et histoire a organisé un séjour à Prague du 1er au 4 juin 2015

Quatre jours inoubliables et un Golem introuvable

prague

Ils étaient vingt deux intrépides d’Ecoute Mémoire et Histoire à défier leur grand âge pour partir à la découverte de Prague et ils en furent largement récompensés.
Quelle merveille cette ville !

Un patchwork architectural étonnant où tous les styles se mélangent dans la plus belle anarchie, des ponts aux longueurs infinies, des ruelles moyenâgeuses et surtout un quartier juif étonnamment bien conservé.
La visite de ce dernier n’a laissé personne intact.
Que penser à la vue de ces si belles synagogues, de ces milliers d’objets, témoins d’une activité juive riche et intense, ou de ce cimetière aux tombes indénombrables, enfouies sous une douzaine de strates, alors que l’on sait que ce monde a disparu, qu’ici, la Shoah a anéanti presque 80% de la communauté juive ?
Pour le groupe, dont la plupart sont des anciens enfants cachés, un vrai malaise fut ressenti de se trouver face à ce « musée du monde juif » alors qu’il n’y a plus de vie juive à Prague, ou si peu.

Ce fut grâce à la musique, entendue lors d’un concert dans la synagogue espagnole, que chacun put apprécier à nouveau le plaisir de partager ces quatre jours inoubliables dans une ville où, qui sait, le Golem pourrait surgir à tout instant.
De ce voyage, naîtra, sans aucun doute, des échanges animés lors de prochains rendez-vous de la Pause Café d’Ecoute Mémoire et Histoire.

Concert exceptionnel de « The Thelma Yellin Symphony Orchestra » (16 février)

L’Amicale des Anciens et Sympathisants de l’OSE e t l’OSE (Oeuvre de Secours aux Enfants), en partenariat avec le Centre Communautaire Jérôme Cahen de Neuilly, organisent un concert exceptionnel de « The Thelma Yellin Symphony Orchestra » au profit des enfants, des personnes handicapées et des personnes âgées. Ce concert, sous la direction du chef d’orchestre Guy Feder, aura lieu dimanche 16 février  à 14h30 au Théâtre des Sablons à Neuilly-sur-Seine.

Composé de 80 jeunes musiciens israéliens, formés dans le département de musique classique de la célèbre école israélienne d’art, l’orchestre « Thelma Yellin » propose un programme sur mesure :

PROGRAMME CONCERT R°V° OK-1

L’exposition A la Vie ! présentée à la mairie du 17e arrondissement

ALAVIE

Après Jérusalem, Paris, San Francisco, L’exposition À la Vie ! fait escale à la mairie du 17e arrondissement, du 3 juin au 31 juillet.

Itinérante, cette exposition créée par l’OSE est consacrée au parcours d’une quinzaine d’enfants et d’adolescents, rescapés du camp de Buchenwald, recueillis par la France et confiés à l’OSE, à la Libération.

À leur sortie du camp, 426 d’entre eux sont accueillis par la France et pris en charge par l’OSE, qui les héberge dans un premier temps dans le préventorium d’Ecouis, afin de leur permettre de revenir à la vie, avant de les disperser dans les diverses maisons de l’association. Certains décident de quitter l’Europe et partent pour la Palestine et les Etats-Unis, tandis que d’autres choisissent de s’installer dans leur nouvelle patrie d’adoption, la France.

L’exposition a été inaugurée le 2 juin 2015 en présence de Brigitte Kuster, Maire du 17e arrondissement, Murielle Gordon-Schor, Adjointe au maire chargée de la Mémoire, du Patrimoine et du Monde Combattant, Jean-François Guthmann, Président de l’OSE, Patricia Sitruk, Directrice générale.