fbpx
accueil > Actualités > La médaille de citoyen d’honneur de la ville de Strasbourg remise à Georges Loinger

La médaille de citoyen d’honneur de la ville de Strasbourg remise à Georges Loinger

Loinger ceremonie

(Photo @ Michèle Merowka)

 

La médaille de citoyen d’honneur de la ville de Strasbourg a été remise vendredi 24 octobre 2014, à Georges Loinger, né à Strasbourg, pour son rôle pendant la résistance et son œuvre de transmission tout au long de sa vie, des mains du Maire Roland Ries dans les salons de l’Hôtel de Ville. Le grand rabbin de France Haïm Korsia, qui à l’ occasion de sa présence à Strasbourg, a également reçu la médaille de citoyen d’honneur de la ville, le Président de l’OSE Jean François Guthmann, Patricia Sitruk, directrice générale, et Katy Hazan, historienne assistaient à ce bel évènement.

Cette distinction attribuée à Georges Loinger vient donc couronner le parcours de toute une vie, inextricablement liée à celle de l’OSE.

Aujourd’hui domicilié à Paris, Georges Loinger est né dans la capitale alsacienne il y a 104 ans. Il est toujours plein d’énergie et de détermination pour réaliser de nouveaux projets. Il a déjà reçu de nombreuses distinctions au cours de sa carrière : commandeur de la Légion d’Honneur à titre militaire, Médaille de la Résistance, Croix de guerre avec palmes et Médaille d’Or du ministère de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports.

L’homme est également l’auteur du livre « L’odyssée d’un résistant » dans lequel il relate sa vie trépidante, marquée par les tourments du XXe siècle. En 1930, après ses études d’ingénieur et alors qu’il effectue son service militaire à Strasbourg, l’armée le remarque pour ses aptitudes sportives ; ce qui sera déterminant pour la suite. Il est formé au commandement au sein de l’Ecole militaire de Joinville. Et devient instructeur sportif du régiment, puis professeur d’éducation physique au lycée juif Maïmonide, à Boulogne-Billancourt. C’est au moment de la 2e guerre mondiale qu’il s’engage auprès de l’OSE : A la fin de l’année 1942, des responsables de l’association lui confient le soin d’organiser une filière passage en Suisse, afin de sauver les enfants les plus menacés. Ce dernier assure ainsi avec succès le passage de plusieurs centaines d’enfants juifs en Suisse. Il est alors également membre du réseau Bourgogne, un réseau de renseignements de la Résistance intérieure.

Georges Loinger est donc non seulement une figure de premier plan dans l’histoire de la ville de Strasbourg mais au-delà un exemple pour notre pays.

 

Découvrez le lien vers la vidéo de France 3 régions qui revient sur la remise de médaille : http://france3-regions.francetvinfo.fr/alsace/2014/10/24/le-resistant-georges-loinger-fete-ses-104-ans-577740.html

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :