Catherine Sultan, directrice de la Protection Judiciaire de la Jeunesse, interviendra lors de la conférence d’ouverture du DU « Protection de l’Enfance » (7 novembre)

DU oct 14

Vendredi 7 novembre, Catherine Sultan, directrice de la Protection Judiciaire de la Jeunesse, juge des enfants, ex-présidente du Tribunal pour enfants de Créteil, interviendra lors de la conférence d’ouverture du Diplôme Universitaire, initié par l’OSE en collaboration avec l’université Paris Diderot – Paris 7, de 9h à 12h30 au siège de l’association sur le thème : « Quel rôle pour la Protection Judiciaire de la Jeunesse en Protection de l’Enfance ? ». *

Cet événement est ouvert aux étudiants du DU, aux salariés de l’association mais également à toutes personnes désireuses d’assister à ce débat.

Les responsables de cette formation sont Eric Ghozlan, responsable du pôle enfance de l’OSE, et Céline Masson, Maître de conférences à l’Université Paris Diderot-Paris 7, psychologue, psychanalyste à l’OSE. Le DU « Protection de l’enfance » est une formation pluridisciplinaire qui s’adresse aux professionnels de la santé ou en lien avec ce domaine. Il est dispensé dans le cadre du Département de Formation permanente de l’Université Paris Diderot – Paris 7 en collaboration avec l’OSE.

 

> Formulaire d’inscription :  https://docs.google.com/forms/d/11afty_vKF6SubJkGGmnQ6X0ZxKPmAuU1Q8M9n07BkyI/viewform

 

Pour plus de renseignements, contactez : j.lebas@ose-france.org
(Nombre de places limitées, merci de bien vouloir vous inscrire pour réserver votre place).

 

Informations pratiques :
Centre Georges et Lili Garel
117, rue du Faubourg du Temple – 75010 PARIS

*Un accueil café vous sera proposé à partir de 9h

 

 

La médaille de l’Ordre national du Mérite remise à Katy Hazan

Patricia Sitruk, directrice générale de l’OSE, a remis la médaille de l’Ordre national du Mérite à Katy Hazan, historienne, le mardi 28 octobre à 18h30 au siège de l’association à Paris. Cette distinction vient couronner toute une carrière mise au service de l’Histoire, et en particulier celle de l’OSE, créée en 1912.

Plus de 100 personnes ont fait le déplacement pour assister à la cérémonie. Le Grand Rabbin de France, Haïm Korsia, a rendu un hommage appuyé à l’historienne, mais également Jean-François Guthmann, président de l’OSE, Patricia Sitruk, directrice générale et elle-même chevalier de l’Ordre national du Mérite, Nathan Szwarcensztein au nom du service Archives et Histoire et des bénévoles. Etaient présents dans l’assistance Gabrielle Rochmann et Philippe Weill de la FMS, Georges Bensoussan, historien de la Shoah et de l’antisémitisme, Philippe Joutard, historien, ancien recteur des Académies de Besançon et de Toulouse, Georges Loinger, grande figure de la résistance, Maurice Michower, président d’honneur de l’Amicale et de nombreux anciens enfants de l’OSE, de nombreux membres du Conseil d’administration et des représentants de l’OSE bien sûr.

Dans son discours, Katy Hazan, qui a pris la tête du service Archives et Histoire en 2002, a rappelé son « attachement à l’OSE ». Ses recherches sur le sauvetage des enfants par des organisations juives dont l’Œuvre de Secours aux Enfants ont fait d’elle une des plus grandes spécialistes de ce pan d’histoire.

 

Découvrez le discours de Patricia Sitruk

 

 IMG_2695

  Katy Hazan et Patricia Sitruk en photo

La médaille de citoyen d’honneur de la ville de Strasbourg remise à Georges Loinger

Loinger ceremonie

(Photo @ Michèle Merowka)

 

La médaille de citoyen d’honneur de la ville de Strasbourg a été remise vendredi 24 octobre 2014, à Georges Loinger, né à Strasbourg, pour son rôle pendant la résistance et son œuvre de transmission tout au long de sa vie, des mains du Maire Roland Ries dans les salons de l’Hôtel de Ville. Le grand rabbin de France Haïm Korsia, qui à l’ occasion de sa présence à Strasbourg, a également reçu la médaille de citoyen d’honneur de la ville, le Président de l’OSE Jean François Guthmann, Patricia Sitruk, directrice générale, et Katy Hazan, historienne assistaient à ce bel évènement.

Cette distinction attribuée à Georges Loinger vient donc couronner le parcours de toute une vie, inextricablement liée à celle de l’OSE.

Aujourd’hui domicilié à Paris, Georges Loinger est né dans la capitale alsacienne il y a 104 ans. Il est toujours plein d’énergie et de détermination pour réaliser de nouveaux projets. Il a déjà reçu de nombreuses distinctions au cours de sa carrière : commandeur de la Légion d’Honneur à titre militaire, Médaille de la Résistance, Croix de guerre avec palmes et Médaille d’Or du ministère de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports.

L’homme est également l’auteur du livre « L’odyssée d’un résistant » dans lequel il relate sa vie trépidante, marquée par les tourments du XXe siècle. En 1930, après ses études d’ingénieur et alors qu’il effectue son service militaire à Strasbourg, l’armée le remarque pour ses aptitudes sportives ; ce qui sera déterminant pour la suite. Il est formé au commandement au sein de l’Ecole militaire de Joinville. Et devient instructeur sportif du régiment, puis professeur d’éducation physique au lycée juif Maïmonide, à Boulogne-Billancourt. C’est au moment de la 2e guerre mondiale qu’il s’engage auprès de l’OSE : A la fin de l’année 1942, des responsables de l’association lui confient le soin d’organiser une filière passage en Suisse, afin de sauver les enfants les plus menacés. Ce dernier assure ainsi avec succès le passage de plusieurs centaines d’enfants juifs en Suisse. Il est alors également membre du réseau Bourgogne, un réseau de renseignements de la Résistance intérieure.

Georges Loinger est donc non seulement une figure de premier plan dans l’histoire de la ville de Strasbourg mais au-delà un exemple pour notre pays.

 

Découvrez le lien vers la vidéo de France 3 régions qui revient sur la remise de médaille : http://france3-regions.francetvinfo.fr/alsace/2014/10/24/le-resistant-georges-loinger-fete-ses-104-ans-577740.html

Katy Hazan, historienne de l’OSE, participe à un colloque sur Jacques Lazarus

Katy Hazan, historienne de l’OSE, participe au colloque « Jacques Lazarus : un homme engagé (1916-2014) » organisé le 26 octobre 2014 à 14h15 au Centre Rachi à l’initiative de l’association Morial qui rend hommage au grand résistant, bâtisseur que fut Jacques Lazarus, décédé le 7 janvier 2014. Le colloque sera clôturé par une intervention du professeur André Kaspi, historien, membre du Conseil Scientifique de l’OSE.

Jacques Lazarus fut l’une des plus hautes figures du judaïsme d’Algérie. Grand résistant, arrêté par la Gestapo, déporté, puis évadé, il a été chargé à 30 ans d’organiser les écoles de l’ORT à Alger au sortir de la guerre. Il fut le créateur d’Information juive et il prit la tête du congrès juif mondial pour l’Afrique du Nord.

 

> Découvrez le programme complet

 

Informations pratiques :

26 octobre à 14h00

Centre d’Art et de Culture de l’Espace Rachi-Guy de Rothschild
39 rue Broca
75005 Paris
Tél. : 06 63 61 55 00 – 06 11 73 67 69

L’inauguration de « Graine de Psaumes » de l’OSE à Adath Shalom : une grande réussite !

Le Café des Psaumes de la rue des Rosiers s’exporte dans l’Ouest parisien avec une première étape au sein de la communauté Adath Shalom (15e arrondissement). Le modèle si réussi du Café social de l’OSE « essaime » et se multiplie en « Graine de Psaumes ». L’inauguration, qui a eu lieu le 13 octobre, a été une grande réussite. Et a rassemblé plus de 70 personnes.

Ce projet a été rendu possible grâce au partenariat et à la volonté commune de la communauté d’Adath Shalom et de l’OSE. L’accueil s’est fait à partir de 16h autour d’un café et d’un goûter. Un concert de l’artiste Claude Berger, accompagné de Florian Dumitru, s’en est suivi de 17h à 18h, puis les dirigeants d’Adath Shalom et de l’OSE ont clôturé l’après-midi.

L’OSE souhaite ainsi permettre à de nombreuses personnes âgées de la communauté de trouver de l’intérêt et de la convivialité en venant « butiner » près de leur domicile, autour d’un bon café ou participer aux activités variées qui seront proposées: cercle de lecture, revue de presse, atelier d’écriture, peinture, chant…

Le projet « Graine de Psaumes » de l’OSE ouvre désormais ses portes chaque lundi de 14h à 17h30 à Adath Shalom. Dès le lundi suivant, 20 personnes assistaient à la première journée organisée par l’équipe de Graine de Psaumes.

 

> Découvrez  le programme décembre-janvier 2015

 

inaug graine de psaumes

Inauguration à Adath Shalom

La médaille d’honneur de la ville de Strasbourg sera remise à Georges Loinger le 24 octobre

loinger-debout

Georges Loinger au centre, le jour de ses 104 ans

La médaille d’honneur de la ville de Strasbourg sera remise à Georges Loinger, grand résistant, vendredi 24 octobre 2014 par le maire Roland Ries dans les salons de l’Hôtel de Ville, en présence du Grand Rabbin de France Haïm Korsia, de Jean-François Guthmann, président de l’OSE, de Patricia Sitruk, directrice générale et Katy Hazan, historienne de l’OSE. Cette distinction vient couronner le parcours de toute une vie, inextricablement liée à l’histoire de sa ville natale et à celle de l’OSE, et honorer son rôle héroïque pendant la guerre.

Agé de 104 ans, Georges Loinger est toujours plein d’énergie et de détermination pour réaliser de nouveaux projets. Il a déjà reçu de nombreuses distinctions au cours de sa carrière : commandeur de la Légion d’Honneur à titre militaire, Médaille de la Résistance, Croix de guerre avec palmes et Médaille d’Or du ministère de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports.

L’homme est également l’auteur du livre « L’odyssée d’un résistant » dans lequel il relate sa vie trépidante, marquée par les tourments du XXe siècle. Il est né en 1910 dans une famille juive alsacienne. En 1930, après ses études d’ingénieur et alors qu’il effectue son service militaire à Strasbourg, l’armée le remarque pour ses aptitudes sportives ; ce qui sera déterminant pour la suite. Il est formé au commandement au sein de l’Ecole militaire de Joinville. Et devient instructeur sportif du régiment, puis professeur d’éducation physique au lycée juif Maïmonide, à Boulogne-Billancourt. C’est au moment de la 2e guerre mondiale qu’il s’engage auprès de l’OSE : A la fin de l’année 1942, des responsables de l’association lui confient le soin d’organiser une filière passage en Suisse, afin de sauver les enfants les plus menacés. Ce dernier assure ainsi avec succès le passage de plusieurs centaines d’enfants juifs en Suisse. Il est alors également membre du réseau Bourgogne, un réseau de renseignements de la Résistance intérieure.

Georges Loinger est donc non seulement une figure de premier plan dans l’histoire de la ville de Strasbourg mais au-delà un exemple pour notre pays.

 

Journée Nationale des aidants (6 Octobre 2014) : Le Club des aidants de l’OSE, 1 an déjà…

aide-aux-aidants

 

Le 6 octobre, c’est la journée Nationale des Aidants. Durant cette journée, de nombreuses initiatives ont été lancées en France afin de mettre un coup de projecteur sur ces plus de 8 millions de personnes qui accompagnent au quotidien un proche atteint de la maladie d’Alzheimer ou en situation de handicap.

Dès le 30 septembre, Dominique Versini, adjointe à la Maire de Paris chargée des Affaires sociales (solidarité, familles, petite enfance, protection de l’enfance, lutte contre les exclusions, personnes âgées), est venue accompagnée de Catherine Baratti-Elbaz, maire du 12 ème arrondissement, rendre visite à l’accueil de jour Joseph Weill et à son Club des Aidants afin de saluer l’action conduite par l’OSE.

versiniDominique Versini

Aujourd’hui 6 octobre, le Club des aidants de l’OSE s’est associé à cette journée nationale qui marque également le 1er anniversaire du Club !

En effet, il y a tout juste un an, l’OSE ouvrait ce nouveau service destiné à accompagner les proches dans leurs démarches.

La matinée s’est déroulée dans une ambiance très chaleureuse avec un avant-goût du programme de l’année 2014/2015 placé sous le registre de la convivialité et du plaisir.

Conférences, tango et dégustation de chocolats étaient au programme… Des rencontres avec des artistes et chanteurs de Tango étaient également prévus. De quoi rompre avec le quotidien et la maladie.

Redonner envie de prendre du temps pour soi est l’un des objectifs que se fixe l’équipe du Club des aidants.

Pari réussi pour cette matinée !

 

A noter :

Les 20 et 21 Octobre 2014, l’OSE organise à la Mairie du 10ème arrondissement, un séminaire international sur le thème des Aidants : « Entourage, Courage ! ».

Inscrivez-vous

J’OSE en voyage humanitaire en Inde pour la 4e année consécutive

photo de groupe inde

Fidèle à son engagement conjuguant valeurs juives de « Tikoun Olam » (concept de réparation du monde) et humanistes, J’OSE (les Jeunes avec l’OSE) a organisé cet été pour la 4e année consécutive un voyage d’aide au développement sur la base du volontariat, dans la région de Pondichéry en Inde. Ce séjour humanitaire s’est déroulé du 3 au 24 août : les quinze premiers jours étaient consacrés à l’aide au développement auprès d’enfants en grande difficulté et la dernière semaine à la villégiature. J’OSE a réparti ses équipes en trois pôles : pédagogique, médical et « développement ».

 

Le pôle pédagogique :

Depuis le début de cette aventure, J’OSE a noué des liens étroits avec l’association locale Sharana. Les responsables du projet pédagogique avaient préparé en amont un livret intitulé « Développement de soi, ouverture sur l’autre » sur le thème des 5 sens et des 6 continents (cliquez ici pour découvrir le document). Il a été pensé en partenariat avec les éducateurs travaillant au quotidien avec les enfants – 40 en tout – de façon à mieux appréhender les besoins et les souhaits des enfants (à travers l’art, la danse, le chant, la photographie et la cuisine). Une sortie avec les enfants de Sharana dans un centre aquatique était également au programme.

 

Le pôle médical :

En collaboration avec Sharana, des soins médicaux étaient prodigués dans les bidonvilles trois fois par semaine environ à l’aide de la « mobile library », un centre de soins itinérant.

De plus, une remise nominative des lunettes des personnes diagnostiquées en août 2013 lors du précédent camp médical a eu lieu dans le cadre des projets entamés avec Lunettes sans frontières et Sharana.

De nouveaux projets ont été lancés cet été : la formation des éducateurs aux premiers soins, la réalisation de trousses de secours disposées dans chaque centre recevant des enfants, et surtout l’installation et l’organisation d’un camp médical sur un nouveau site, le village d’Ariyankuppam. Pour ce faire, une équipe pluridisciplinaire a été mobilisée : deux ophtalmologistes, un médecin généraliste, une gynécologue, un dentiste et un pédiatre. 380 personnes ont été auscultées. Suite à la visite du centre pour enfants autistes et handicapés de « Certh India » (ONG indienne spécialisée dans le handicap), un projet commun est à l’étude.

 

Le pôle « développement » :

La visite des différentes structures de Sharana a été une étape importante du voyage. Autre fait marquant : la découverte d’une usine de spiruline (micro-algue cultivée industriellement en raison de sa valeur nutritionnelle).

Il serait bon de mentionner également la rencontre avec Trust India, spécialisé dans le micro crédit, qui pourrait constituer une piste sérieuse en vue d’un nouveau partenariat. L’organisme dispose également d’un centre de soin et d’un orphelinat.

Enfin, J’OSE accompagne deux jeunes filles issues du programme Sharana, formées aux métiers d’art (bijouterie fantaisie). Pour les soutenir financièrement, la vente de bijoux via les réseaux sociaux ou encore lors d’événements à l’initiative des Jeunes avec l’OSE est envisagée.

 

shabbat inde

 

ecole

groupe inde