L’OSE au colloque national sur la « maltraitance à enfants »

Les mardi 30 septembre et mercredi 1er octobre, se tiennent un colloque et une journée d’études organisés par l’Université Sorbonne Paris Cité en partenariat avec plusieurs associations du secteur de l’aide à l’enfance afin de dégager des « propositions effectives contre la maltraitance à enfants ».

 

Lors de la première journée il s’agit de dresser un état des lieux et une réflexion éthique sur l’enfance maltraitée. Eric Ghozlan, en charge du pôle enfance à l’OSE, intervient sur le thème « la loi du 5 mars 2007 à l’épreuve des faits ».

La journée d’études, second volet de cette manifestation, réunit universitaires et associatifs en ateliers pour stimuler la recherche, faire des propositions pour éventuellement réviser la législation de la protection de l’enfance et élaborer des mesures concrètes.

 

Découvrez les programmes complets du colloque et de la journée d’études.

 

Inscription obligatoire :

Laboratoire d’Ethique Médicale et de Médecine Légale :

Tél : +331 42 86 41 32 ou 33 35

Mail : christian.herve@parisdescartes.fr

Inauguration du centre socio-éducatif Fanny Loinger de Créteil

fanny loinger

@Michel Escuriol

De gauche à droite : Patricia Sitruk, Jean-François Guthmann, Laurent Cathala, Isabelle Santiago, Tamar Jacobs

 

Le centre socio-éducatif Fanny Loinger, dédié aux enfants en difficulté, a été inauguré par Jean-François Guthmann, président de l’OSE et Patricia Sitruk, directrice générale, le lundi 29 septembre 2014 à 17h30 en présence de Christian Favier, sénateur, président du Conseil général du Val-de-Marne (représenté par Isabelle Santiago, chargée de la prévention et de la protection de l’enfance), Laurent Cathala, député-maire de Créteil, Martine Serra, directrice territoriale de la Protection judiciaire de la jeunesse du Val de Marne, Evelyne Montpierre, présidente du tribunal pour enfants de Créteil et de Tamar Jacobs, fille de Fanny Loinger.

L’OSE intervient en milieu ouvert depuis de longues années dans le Val-de-Marne. Dès 2011, une petite antenne de l’OSE avait été mise en place par l’association à Créteil afin de faciliter les déplacements pour les familles. Cet ancrage local sur le département et cette démarche de proximité ont porté leurs fruits puisque l’OSE a été lauréate de l’appel à projet lancé par le Conseil général et la préfecture du Val de Marne. L’objectif de ce centre, via des mesures ordonnées par le Juge pour enfants, est de protéger les enfants bien sûr, mais aussi de soutenir des familles en grande difficulté face à des problèmes de négligence parentale, de conflits exacerbés de couple, de violence, de grande précarité, de logement…

Outre le travail concernant l’Action Educative en Milieu Ouvert, l’OSE développe sa mission de conseil aux familles, dans le cadre du soutien à la parentalité.

Le centre se nomme « Fanny Loinger » en hommage à cette assistante sociale, résistante, qui s’est engagée dès 1941 aux côtés de l’OSE pour s’occuper des Juifs étrangers réfugiés à Marseille. En août 1942, elle parvient à faire sortir des enfants du camp des Milles. Elle est nommée responsable de la région Sud-est du réseau clandestin Garel en 1943 et y organise le sauvetage de 500 enfants. Après la guerre, elle est chargée d’accompagner 350 enfants rescapés du camp de Buchenwald vers la Suisse.

 

 

Pour en savoir plus sur le centre : www.ose-france.org/enfance/l%E2%80%99action-educative-en-milieu-ouvert/antenne-aemo-de-creteil/

 

 

 

 

Un reportage au journal de France 3 sur le livre de Katy Hazan « Rire le jour, Pleurer la nuit »

you-tube

Le journal télévisé de France 3 Limousin a consacré samedi 20 septembre un beau reportage à l’ouvrage de l’historienne de l’OSE Katy Hazan « Rire le jour, Pleurer la nuit » (Ed. Calmann-Levy). C’est dans cette région et plus précisément à Chabannes que 300 enfants juifs – principalement Allemands et Autrichiens – ont été cachés par l’OSE pendant la 2e guerre mondiale. Un pan de l’histoire de l’association que retrace cet ouvrage.

 

Pour regarder la vidéo du 19/20 de France 3 :
https://www.youtube.com/watch?v=gqffir4GUbQ

 

Appel à dons : « Des livres, des jouets pour aider les enfants »

Fotolia_61545471_XS

L’OSE vient de créer deux services éducatifs,

l’un à Créteil, l’autre à Paris dans le 18e arrt

pour des enfants en grande difficulté scolaire et familiale.

Ces services tous neufs sont à la recherche

de matériel pédagogique en bon état :

livres pour enfants, jeux, jouets…

Tous les dons pour nous aider sont les bienvenus.

Lieu de dépôt :

Café des Psaumes

16 ter rue des Rosiers

75004 Paris

Vous pouvez nous joindre au 01 53 38 20 11

ou par mail : aemo@ose-france.org

L’OSE présente au Centre Communautaire de Paris pour les vœux d’Anne Hidalgo et au Consistoire pour ceux de Manuel Valls aux Juifs de France

Valls

Manuel Valls au Consistoire

CONSISTOIRE VOEUX (42)@Alain Azria

Manuel Valls au premier rang et Bernard Cazeneuve au second

 

VOEUX_0014_CTRE_17_09_14@Alain Azria

A gauche, Jean-François Guthmann, président de l’OSE et Patricia Sitruk, directrice générale

 

Le Centre communautaire de Paris a accueilli mercredi 17 septembre la cérémonie de vœux de la maire de Paris à la communauté juive parisienne avant les fêtes de Roch Hachana (nouvel an juif), à laquelle étaient invités Jean-François Guthmann, président de l’OSE et Patricia Sitruk, directrice générale. Anne Hidalgo a rappelé l’engagement de la capitale dans la lutte contre l’antisémitisme ainsi que le travail mené par les équipes municipales avec les institutions juives parisiennes en rendant un hommage appuyé à l’action de l’OSE en direction des enfants, des personnes âgées et handicapées pour maintenir le lien entre les générations au Café des Psaumes. Elle a également annoncé la venue à Paris d’Élie Wiesel, ancien enfant accueilli par l’OSE à son retour de Buchenwald, début 2015, à l’invitation de la ville, pour commémorer le 70ème anniversaire de la libération des camps de concentration et d’extermination ainsi qu’une initiative de voyage en partenariat avec les villes de Berlin et Varsovie.

Le lendemain, Manuel Valls a présenté ses vœux à la grande synagogue de la rue de la Victoire, à Paris. L’invitation avait été lancée l’été dernier par le président du Consistoire central Joël Mergui. Jean François Guthmann et Patricia Sitruk ont assisté à la cérémonie aux côtés des représentants de la communauté juive. De nombreuses personnalités politiques ont assisté au discours du Premier Ministre et notamment le Ministre de l’intérieur Bernard Cazeneuve.

 

CONSISTOIRE VOEUX (171)

Patricia Sitruk, Georges Loinger et Marek Halter

« Le club des aidants » de l’OSE présenté à Marseille

HAC

 En photo : au milieu, dans l’ordre Paul Benadhira, Josette Keisermann, Patrick Padovani

 

L’OSE a participé à une conférence sur les aidants, à l’invitation de Josette Keisermann, présidente de Handicap Amitié Culture (H.A.C.), qui s’est tenue le 9 septembre au siège de l’association marseillaise. Deux intervenants étaient invités à s’exprimer sur le sujet : Paul Benadhira, responsable des accueils de jour et du « club des aidants »de l’OSE, et le Dr Patrick Padovani, Adjoint au Maire de Marseille.

Le Dr Patrick Padovani, après une présentation de l’évolution du concept des aidants, a rappelé l’ensemble des services proposés à Marseille dans ce domaine. Puis, Paul Benadhira a fait part de son expérience de terrain à travers « le club des aidants » (destiné aux accompagnants des personnes atteintes d’Alzheimer) et insisté sur sa dimension innovante. S’en sont suivis des échanges très fructueux avec la salle qui s’est montrée particulièrement intéressée par le travail réalisé par l’OSE auprès des aidants.

Cette expertise de l’OSE en matière d’Alzheimer, dans le cadre du « club des aidants » notamment, pourrait tout à fait être transposée au soutien des aidants des personnes en situation de handicap. Ce sujet sera au cœur des interventions et des échanges les 20 et 21 octobre lors du séminaire international « Entourage/Courage » organisé par l’OSE.

 

Pour en savoir plus sur le séminaire de l’OSE les 20 et 21 octobre sur l’aide aux aidants « Entourage Courage » : www.ose-france.org/seminaire

Des vacances pour tous

Enfants et familles en situation de fragilité sociale et économique ont pu partir en vacances avec l’OSE

 

Un partenariat avec l’Agence Nationale pour les Chèques-Vacances.

Un accord de partenariat a été signé le 17 juin 2014 entre l’OSE et l’Agence Nationale pour les Chèques-Vacances. Objectif : lutter contre l’exclusion en permettant aux familles – notamment monoparentales, jeunes, adultes isolés ou personnes en situation de handicap de construire leur projet vacances (individuel ou collectif, autonome ou accompagné).   Le dispositif a été inauguré au mois de juillet par un premier groupe de 22 jeunes et familles accompagnés de deux éducateurs dans le cadre d’un séjour organisé par le service d’AEMO de Massy.

Au total pour cette première opération 2014 ce seront 80 personnes qui bénéficieront ainsi de séjours de vacances !

La colonie de l’OSE, une véritable institution

50 enfants étaient à la montagne avec l’OSE, à Morzine du 30 juillet au 17 août. Issus de familles pour la plupart en grande difficulté financière, ils ont tous bénéficié d’un soutien financier pour que le tarif ne tienne aucun jeune à l’écart. Avec cette colonie, l’OSE remplit pleinement sa mission sociale et éducative : tout d’abord permettre aux enfants de la communauté de partir en vacances pour ne pas passer tout l’été à Paris, et se reposer d’une année scolaire de travail et bien sûr transmettre aux jeunes les valeurs de la citoyenneté et de la vie en collectivité, au cours de vacances conviviales et ludiques dans le respect des traditions juives . L’OSE réussit cette année encore son pari. Il est vrai qu’entre les nombreuses activités ludiques et sportives (VTT, équitation, canyoning, ski nautique, tennis) … et les différentes journées à thèmes, pour les jeunes âgés de 6 à 17 ans, les journées passent vite.

La colo d’hiver devrait être également organisée dans le même chalet de Morzine. A bon entendeur!

 

Rejoignez-nous !

Portrait d'une femme aidant une petite fille à faire ses devoir

@Fotolia

Les bénévoles à l’OSE ont été réunis au début de l’été. Vous aussi vous souhaitez vous investir dans une belle mission, n’hésitez pas, venez vers nous !

Le « bénévolat » fait lui aussi sa rentrée à l’OSE. Au début de l’été, l’association a organisé une réunion pour mobiliser les bénévoles et présenter, à travers les interventions de plusieurs de ses professionnels, son fonctionnement et son histoire. Elle a été lancée à l’initiative de Daniel Kwiatowski, jeune retraité, à qui revient depuis avril 2014 la tâche d’animer et de coordonner le bénévolat. Première mission : répartir les rôles et affectations parmi les bénévoles les plus actifs. Autre axe de travail : recruter de nouveaux volontaires par le biais du parrainage. Si on dénombre aujourd’hui déjà 150 bénévoles actifs, l’association est toujours soucieuse en effet d’attirer à elle de nouveaux venus prêts à donner de leur temps.

Pour les enfants, les besoins sont importants bien sûr d’abord en matière de soutien scolaire. Mais aussi d’autres types de soutien, comme l’accompagnement pour les déplacements ou les activités de loisirs.

Des personnes souhaitant animer des ateliers (cuisine, littérature, philosophie…) ou recueillir les témoignages des survivants de la Shoah sont attendues. Les professions paramédicales, les expériences dans les domaines du marketing, du fundraising, de l’informatique, de la gestion sont également très utiles. Ponctuellement, des bénévoles peuvent apporter du renfort et de la bonne humeur lors d’événements associatifs. Bref, les profils recherchés sont très variés.

Surtout n’hésitez pas à vous manifester si vous souhaitez mettre vos qualifications et au-delà, vos qualités humaines au service de belles missions.

Pour plus de renseignements : benevole@ose-france.org

Pour consulter les différentes fiches de poste : www.ose-france.org/categories/recrutement/

Nouveau service aux survivants de la Shoah : une prise en charge psychothérapeutique individuelle

 

L’OSE porte une attention toute particulière aux survivants de la Shoah et s’attache à faire évoluer ses services pour accompagner leurs besoins, qui se diversifient au fil des années. C’est pourquoi l’OSE a mis en place un nouveau dispositif spécifique d’accompagnement des survivants de la Shoah, permettant l’accès à un suivi de psychothérapie individuelle gratuit.

Nombreux sont les services qui leur sont destinés en matière de prise en charge collective, à commencer par le service Ecoute Mémoire Histoire, avec ses groupes de paroles thérapeutiques et sa « Pause Café », ou le Café des Psaumes, où se tisse quotidiennement du lien social à travers des activités collectives diverses.

L’OSE a complèté ses actions avec la mise en place d’un suivi personnalisé qui s’adresse aux anciens déportés, enfants cachés, victimes de persécutions.

Une psychologue et une assistante sociale assurent une permanence et proposent selon les besoins, une orientation vers un suivi individuel (psychothérapique, médical) ou des activités collectives de prévention ou de lutte contre l’isolement social. Quatre psychologues, 2 assistantes sociales, un gériatre et un psychiatre composent l’équipe qui assure l’évaluation de la qualité de ce dispositif.

Un suivi est également proposé aux enfants de rescapés et à leur famille, qui eux aussi bien souvent expriment un besoin d’accompagnement.

Ce dispositif a reçu le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

 

Renseignements et rendez-vous au 01 48 87 91 30 (le matin)

Référents :

Caroline Servadio : c.servadio@ose-france.org Diana Attia : d.attia@ose-france.org Suzanne Baroukh : s.trigalo@ose-france.org

Centre Georges Lévy
4 rue Santerre 75012 Paris
Métro Bel-Air (ligne 6) ou Dausmesnil (ligne 8), bus 29 (Hôpital Rothschild), bus 46, 64 et 56 à proximité