fbpx
accueil > Actualités > Jean-François Guthmann, Patricia Sitruk et toutes les équipes de l’OSE souhaitent un excellent anniversaire à Georges Loinger qui fête aujourd’hui ses 103 ans

Jean-François Guthmann, Patricia Sitruk et toutes les équipes de l’OSE souhaitent un excellent anniversaire à Georges Loinger qui fête aujourd’hui ses 103 ans

 

 

G. Loinger anniversaire 2013

 

 

Jean-François Guthmann, Patricia Sitruk et toutes les équipes de l’OSE souhaitent un excellent anniversaire à Georges Loinger qui fête aujourd’hui ses 103 ans.

Une occasion de revenir sur le parcours de ce grand héros de la Résistance qui a joué un rôle majeur dans le sauvetage des enfants cachés par l’OSE.

Georges Loinger naît en 1910 dans une famille juive de Strasbourg. En 1930, après des études d’ingénieur et alors qu’il effectue son service militaire à Strasbourg, l’armée le remarque pour ses aptitudes sportives. Il est formé au commandement au sein de l’Ecole militaire de Joinville et devient instructeur sportif du régiment, puis professeur d’éducation physique au lycée Maïmonide à Boulogne-Billancourt. A cette époque, il fait la rencontre du chef du service médico-social de l’OSE, le Dr Joseph Weill.

Quand la guerre éclate, il est fait prisonnier de guerre avec son régiment et interné au Stalag 7A en Allemagne, dont il s’évade pour regagner la France et rejoindre son épouse Flore, qui dirige la maison de la Guette, mise en place par l’OSE. 125 enfants juifs allemands et autrichiens, réfugiés en France peu avant la guerre, y sont hébergés. En 1941, les enfants de la Guette sont déplacés à La Bourboule. Au cours de l’année, Georges Loinger se rend à Chambéry pour les confier à l’OSE, où il retrouve de nouveau le Dr Joseph Weill, qui l’engage en qualité de moniteur itinérant dans les maisons d’enfants réparties en zone non occupée, abritant plus de 1 500 enfants. Il est alors choisi pour organiser une filière en Suisse afin de sauver les enfants les plus menacés. Il assure ainsi avec succès le passage de plusieurs milliers d’enfants juifs en Suisse.

Après la guerre, Georges Loinger est nommé Capitaine par le ministère des Prisonniers qui le charge de créer, à Annemasse, un centre d’accueil pour les prisonniers et les déportés. Il œuvre pour faciliter le passage des survivants de la Shoah en Palestine mandataire et joue un rôle important lors de l’escale en France de l’Exodus. Il devient ensuite directeur de la filiale française de la compagnie nationale de navigation israélienne Zim.

Georges Loinger est commandeur de la Légion d’Honneur à titre militaire. Il a également reçu la Médaille de la Résistance, la Croix de guerre avec palmes et la Médaille d’Or du ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports.

En mars 2013, au cours d’un voyage en Israël à l’âge de 102 ans, il est récompensé par le président Shimon Peres pour son rôle dans le sauvetage de centaine d’enfants juifs pendant la Seconde Guerre mondiale.

Parmi ses projets, un livre rédigé avec sa nièce sur ses années de Résistance paraîtra bientôt. Sans attendre, dès la rentrée, il envisage d’écrire un nouvel ouvrage sur la gymnastique médicalisée, destiné à prodiguer ses conseils pour vivre plus longtemps.

One Response to “Jean-François Guthmann, Patricia Sitruk et toutes les équipes de l’OSE souhaitent un excellent anniversaire à Georges Loinger qui fête aujourd’hui ses 103 ans”

  1. michaêl de SAINT-CHERON dit :

    Georges Loinger est de ces êtres qui honorent l’humanité.
    « Il y a une part de l’honneur de la France qui s’appelle Loinger » eût dit
    Malraux.

%d blogueurs aiment cette page :