fbpx
accueil > Actualités > Je m'informe > Hommage à Jean Kahn

Hommage à Jean Kahn

Nous venons de prendre connaissance de la disparition du Président Jean Kahn.

Nous transmettons à ses enfants et à toute sa famille nos sentiments d’émotion, comme tous mais nous voulons ajouter ici une dimension personnelle, celles des retrouvailles de l’OSE avec Jean Kahn après quelques longues années de brouille et incompréhension. La blessure des deux côtés était profonde, mais le Président Kahn a reçu Jean-François Guthmann et Roger Fajnzylberg pour s’informer plus complètement sur l’action de l’OSE en matière de protection de l’enfance et sur le fait que l’OSE avait à cœur de donner une éducation juive à tous les enfants de la communauté que nous avions comme mission d’accueillir dans des situations parfois extrêmement difficiles.

Cela a été possible grâce aux bons offices de plusieurs responsables consistoriaux et de plusieurs Rabbins qui connaissent bien l’action de l’OSE. Nous voulons rappeler le rôle joué par le Grand Rabbin Goldman. N’est ce pas Haim Korsia? Nous avons dialogué. Nous avons précisé notre action et nos engagements et nous avons partagé un moment intense d’échanges dans les locaux du Consistoire Central.
Le président Jean Kahn nous a fait confiance, ce qui a permis par la suite de rassurer les responsables de l’association Raphaël qui géraient un IME accueillant des enfants polyhandicapés à Paris. Il a d’ailleurs soutenu ce projet porté par le Rav Elmkayes, depuis l’origine, lui permettant de rencontrer des hauts responsables publics, tant les Maires de Paris qui se sont succédés, Jacques Chirac, qui allait devenir Président de la République, puis Jean Tiberi et Bertrand Delanöé, que le Président du Sénat Christian Poncelet comme le Président de l’Assemblée Nationale, Laurent Fabius et bien d’autres… Malgré les difficultés rencontrées, le soutien de Jean Kahn a été précieux et discret.
Nous l’avons revu il y a quelques mois au Centre Raphaël pour un hommage à Nahman Elmkayes « Zal » et à l’action de ses parents. Il avait tenu à être présent malgré ses difficultés.

La relation d’estime pour l’action de l’OSE s’était renouée pour le plus grand bien de tous.
Merci Monsieur le Président.

 

 

 

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :