fbpx
accueil > Actualités > Retour sur la conférence inaugurale de Pierre Joxe à l’OSE (5 octobre)

Retour sur la conférence inaugurale de Pierre Joxe à l’OSE (5 octobre)

Pierre Joxe* dans la conférence inaugurale donnée vendredi 5 octobre à l’OSE a dressé un état des lieux de l’évolution du droit des mineurs en France. Il s’est exprimé devant un auditoire d’une centaine de personnes composé d’étudiants de la deuxième promotion du DU, de nombreux enseignants et de professionnels des établissements de l’OSE. « Un mineur délinquant est-il un enfant à protéger ? » était le thème de la matinée inaugurant le Diplôme Universitaire Protection de l’enfance (2012).

Avocat au Barreau de Paris, Antenne des mineurs depuis 2010, Pierre Joxe a défendu son attachement à l’ordonnance de 1945 citant volontiers de Gaulle : « Il est peu de problèmes aussi graves que ceux qui concernent la protection de l’enfance, notamment l’enfance traduite en justice ». Le système français a fait ses preuves puisque « 80 % des enfants qui passent devant des tribunaux pour enfants ne récidivent pas » (90 % au Québec).

L’enfant ne doit pas être perçu comme un délinquant mais comme un être à protéger, telle est la thèse défendue en somme par l’ancien ministre. Et de souligner que « la plupart des enfants qui commettent des délits sont des enfants qui souffrent ». Pour l’ancien ministre, « la justice des mineurs est avant tout un travail social », a-t-il enfin conclu.

L’OSE est au cœur des problématiques liées à la protection de l’enfance d’où la création avec l’université Paris 7 du diplôme universitaire sur ce thème. Le président de l’OSE Jean-François Guthmann et Eric Ghozlan, directeur du pôle enfance, ont remercié Pierre Joxe de sa présence. Ce dernier a proposé que la deuxième promotion du DU porte le nom de Gaby Wolf-Cohen, une grande figure historique de l’OSE décédée il y a quelques mois.

 

 

*

Pierre Joxe, né le 28 novembre 1934 à Paris, est un homme politique français. Ancien ministre socialiste, notamment à l’Intérieur et à la Défense, et ancien Premier président de la Cour des comptes, Pierre Joxe est membre du Conseil constitutionnel de 2001 à 2010. Il est avocat au barreau de Paris depuis 2010 où il défend les droits des mineurs. Il est l’auteur de « Pas de quartier ? Délinquance juvénile et justice des mineurs » (Ed. Fayard). Les bénéfices de cet ouvrage sont reversés à la Cimade (association de solidarité active avec les migrants, les réfugiés et les demandeurs d’asile).

 

© Alain Azria

POUR EN SAVOIR PLUS SUR LE DU : cliquez ici !

Les commentaires sont fermés.

WordPress Video Lightbox
%d blogueurs aiment cette page :