Retour sur la conférence inaugurale de Pierre Joxe à l’OSE (5 octobre)

Pierre Joxe* dans la conférence inaugurale donnée vendredi 5 octobre à l’OSE a dressé un état des lieux de l’évolution du droit des mineurs en France. Il s’est exprimé devant un auditoire d’une centaine de personnes composé d’étudiants de la deuxième promotion du DU, de nombreux enseignants et de professionnels des établissements de l’OSE. « Un mineur délinquant est-il un enfant à protéger ? » était le thème de la matinée inaugurant le Diplôme Universitaire Protection de l’enfance (2012).

Avocat au Barreau de Paris, Antenne des mineurs depuis 2010, Pierre Joxe a défendu son attachement à l’ordonnance de 1945 citant volontiers de Gaulle : « Il est peu de problèmes aussi graves que ceux qui concernent la protection de l’enfance, notamment l’enfance traduite en justice ». Le système français a fait ses preuves puisque « 80 % des enfants qui passent devant des tribunaux pour enfants ne récidivent pas » (90 % au Québec).

L’enfant ne doit pas être perçu comme un délinquant mais comme un être à protéger, telle est la thèse défendue en somme par l’ancien ministre. Et de souligner que « la plupart des enfants qui commettent des délits sont des enfants qui souffrent ». Pour l’ancien ministre, « la justice des mineurs est avant tout un travail social », a-t-il enfin conclu.

L’OSE est au cœur des problématiques liées à la protection de l’enfance d’où la création avec l’université Paris 7 du diplôme universitaire sur ce thème. Le président de l’OSE Jean-François Guthmann et Eric Ghozlan, directeur du pôle enfance, ont remercié Pierre Joxe de sa présence. Ce dernier a proposé que la deuxième promotion du DU porte le nom de Gaby Wolf-Cohen, une grande figure historique de l’OSE décédée il y a quelques mois.

 

 

*

Pierre Joxe, né le 28 novembre 1934 à Paris, est un homme politique français. Ancien ministre socialiste, notamment à l’Intérieur et à la Défense, et ancien Premier président de la Cour des comptes, Pierre Joxe est membre du Conseil constitutionnel de 2001 à 2010. Il est avocat au barreau de Paris depuis 2010 où il défend les droits des mineurs. Il est l’auteur de « Pas de quartier ? Délinquance juvénile et justice des mineurs » (Ed. Fayard). Les bénéfices de cet ouvrage sont reversés à la Cimade (association de solidarité active avec les migrants, les réfugiés et les demandeurs d’asile).

 

© Alain Azria

POUR EN SAVOIR PLUS SUR LE DU : cliquez ici !

Les pouvoirs publics visitent le chantier du futur appartement thérapeutique de l’OSE

Roger Fajnzylberg, Directeur général de l’OSE, et Claude Cobut, directrice du futur établissement, ont participé à la visite organisée par la municipalité parisienne des chantiers dans le XIXème arrondissement. Ils ont présenté le projet d’appartement thérapeutique pour adultes à Roger Madec, Maire du XIX eme arrondissement de Paris, Romain Levy, adjoint au maire de Paris chargé de la Protection de l’Enfance et Président de la Siemp (Société immobilière d’économie mixte de Paris) et à Sylviane Leger, sa Directrice générale. La visite du lieu, situé au 20, rue de l’Ourcq, s’est déroulée dans l’après-midi du 10 septembre. Les travaux devraient être finalisés en mai 2013. Cet appartement de 7 chambres deviendra le lieu de résidence principale de six adultes  polyhandicapés. Il fait partie intégrante du projet lancé avec la création de la MAS (Maison d’Accueil Spécialisée) de la rue Piat 75020. Chaque chambre individuelle donne accès à un grand jardin privatif. A terme, deux autres appartements sur le même modèle devraient voir le jour dans le secteur. Les travaux de cet ensemble sont menés par le cabinet d’architecte Lacaton & Vassal.

Ce projet s’inscrit plus globalement dans le cadre de la ZAC (zone d’aménagement concerté) Ourcq-Jaurès et répond à la volonté d’intégrer les adultes polyhandicapés à la vie de la cité.

 

© Alain Azria

France 2 a diffusé un reportage sur le CAJ Joseph-Weill , spécialisé dans les « jeunes » Alzheimer

Télématin (France 2) a diffusé un reportage le mardi 11 septembre au matin sur le centre d’Accueil de jour Joseph-Weill  de l’OSE dont la spécificité est de prendre en charge les « jeunes » Alzheimer.

 

On ne le sait pas toujours mais une partie des malades d’Alzheimer ont moins de 60 ans. C’est un fait : les jeunes Alzheimer sont de plus en plus nombreux même si il est difficile de chiffrer exactement le phénomène car beaucoup ne sont pas diagnostiqués. Malheureusement, les « jeunes » Alzheimer voient leur maladie progresser plus vite. Compte-tenu de leur âge, ils nécessitent une approche thérapeutique et psychologique différente. A Paris, dans le 12ème arrondissement, le centre d’accueil de jour Joseph-Weill prend en charge des patients âgés de 40 à 60 ans avec des activités et une prise en charge spécifiques.

 

 

“Sauver les enfants, 1938-1945” aux Archives nationales à Paris s’est achevée le 27 novembre

Sous le Haut Patronage de

Monsieur François Hollande

Président de la République

 

L’exposition nationale « Sauver les enfants, 1938-1945 » a été présentée à Paris aux Archives nationales. Comment le sauvetage des enfants juifs a-t-il été rendu possible ? L’exposition, à travers le portrait d’enfants sauvés, évoque les lieux et les acteurs de leur sauvetage.

Fondée pour apporter une prise en charge médico-sociale aux populations juives défavorisées, l’OSE a mis en place, pendant la Seconde Guerre mondiale, un réseau clandestin grâce auquel plus de 2000 enfants juifs ont été sauvés de la déportation. « Sauver les enfants, 1938-1945 » retrace le parcours de dix enfants sauvés, mettant en lumière les différents acteurs et filières ayant participé au sauvetage. Les rouages, lieux et acteurs du sauvetage des enfants juifs pendant la Seconde guerre mondiale sont évoqués par le biais de ces portraits d’enfants.

Dispositif scénique à Paris

Ces histoires individuelles imbriquées dans la grande Histoire sont racontées dans un espace placé dans l’obscurité. Seules « Dix bougies », représentant dix vies, sont placées au centre de l’espace et l’illuminent. Chaque bougie éclairée de l’intérieur met en valeur, par l’image et le texte placé à sa surface, le témoignage d’un enfant caché et sauvé. Chaque cylindre lumineux évoque aussi l’organisation et les réseaux de l’OSE, ainsi que les aides de toutes sortes, individuelles ou collectives.

 

L’exposition a fait l’objet d’une émission diffusée JEUDI 27 SEPTEMBRE sur l’antenne de Radio J (94.8 FM).

 

L’inauguration de l’expo aux Archives nationales en photos : 

 

Découvrez ci-dessous les photos du montage de l’exposition :

 

  • A Paris, Archives nationales du 3 octobre au 27 novembre 2012

Hôtel de Soubise : 60, rue des Franc-bourgeois 75003 Paris

de 10 h à 17 h 30 du lundi au vendredi

et de 14 h à 17 h 30 le samedi et le dimanche

Entrée gratuite uniquement pour cette exposition

Tél | 01 40 27 60 96

www.archivesnationales.culture.gouv.fr

 

 

——————-

 

Merci à nos partenaires institutionnels, aux fondations et aux entreprises qui ont été d’un grand soutien dans le financement de ce beau projet. Enfin, un grand merci bien sûr aux Archives nationales.

 

 

A Marseille, Salle du parc du 26ème Centenaire

L’OSE était au rendez-vous du Festiforum 2012

L’OSE a tenu un stand dimanche 16 septembre lors du Festiforum de la vie locale organisé par la Mairie du 10ème. C’est la 4e édition de cet évènement baptisé aussi « Dix sur dix ». Il a eu lieu sur les deux sites  de l’ancien couvent des Récollets et du Jardin Villemin (accès par la rue du Faubourg-Saint-Martin, M° Gare de l’Est).

Au programme : concerts, débats, projections, performances…

 

L’OSE a présenté à cette occasion :

–        ses différents services et établissements (Unité pour Ados, Centre de Santé, MAS, Café des Psaumes…)

–       des fiches contacts pour ceux qui souhaiteraient devenir bénévoles

–       toutes les informations sur les dons

–       et bien sûr tous les documents utiles sur les événements du Centenaire de l’OSE

 

Découvrez le programme du festiforum

Plus d’infos sur : http://blog.dixsurdix.org/

« Fractales », le projet novateur de Patrice Moullet avec l’IME Raphaël

Le dernier numéro d’Actualités Sociales Hebdomadaires consacre un bel article au projet « Fractales », animé par l’artiste Patrice Moullet avec neuf jeunes polyhandicapés encadrés par l’institut médico-éducatif Centre Raphaël de l’OSE. Au cœur du dispositif, un instrument musical qui initie les enfants et adolescents aux sons : l’OMNI (pour « objet musical non identifié »). « Fractales » fera l’objet d’un spectacle à la Maison des métallos à Paris du 25 novembre au 2 décembre 2012.

 

Découvrez le sujet paru dans d’Actualités Sociales Hebdomadaires en cliquant ici :

Article ASH- OMNI Fractales (31-08-2012)

 

Ci-dessus, l’OMNI mis au point par l’artiste Patrice Moullet