fbpx
accueil > Actualités > Retour sur les moments forts du Rassemblement de Reuilly

Retour sur les moments forts du Rassemblement de Reuilly

Un rassemblement fédérateur, c’est comme cela qu’il a été pensé. Et c’est ainsi qu’il restera dans les mémoires. Cette journée sur la pelouse de Reuilly s’adressait principalement aux personnes qui entretiennent (ou ont entretenu) un lien avec l’OSE : enfants et anciens enfants, familles, sympathisants, partenaires associatifs et tous ceux qui ont envie de passer une bonne journée dans une atmosphère festive et champêtre.

La course du Centenaire

La course a réuni un grand nombre de participants, aussi bien des jeunes des maisons d’enfants que des adultes motivés par le défi. Rendez-vous était pris à 9h30 sur la pelouse de Reuilly pour un échauffement sur des rythmes endiablés, assuré par JewSalsa. A 10H tapantes, les coureurs se sont élancés sur le parcours défini au préalable. A l’arrivée, bananes et bouteilles d’eau étaient distribuées à chacun d’entre eux. De quoi reprendre quelques forces ! Puis, ensuite, sur les coups de 11H30, les coupes ont été remises aux différents vainqueurs (ceux âgés de plus de 14 ans et ceux entre 10 et 14) par Jacky Krief, animateur au Centre Georges Levy et Roger Fajnzylberg, Directeur général de l’OSE.

Programmation artistique : Elisa Tovati en guest-star

L’humoriste Raphael Mezrahi a animé la journée avec l’humour et le sarcasme qui le caractérisent. Elisa Tovati est passée sur scène vers 16h30, devant un parterre de fans – beaucoup d’ados. Elle a entonné quelques-unes de ses chansons phares : « tous les chemins », « il nous faut » ainsi qu’un nouveau titre : « Com-me ».

Mais la véritable découverte musicale de la journée, c’est Jon Malkin, Prix Jeunes talents 2011 de la Ville de Paris. C’est lui qui a inauguré les festivités de l’après-midi, juste après les danses d’Israël de la troupe Hora Or. D’autres artistes de talent comme Salomé, Tom Newcastle, le groupe Nacash se sont succédé sur scène devant un public conquis. Les humoristes Eric Blanc et Popeck ont également contribué à mettre une bonne ambiance.

(Re)voir une partie du concert d’Elisa Tovati

Les interventions

De nombreuses personnalités étaient présentes. Richard Prasquier, président du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF), a fait une intervention remarquée.

Dorothée Anis, secrétaire générale du B’nai B’rith, Michel Guguenheim, Grand Rabbin de Paris, Jean-Raphaël Hirsch, Président du Comité pour Yad Vachem France ou encore Samuel Pisar ont également fait des discours très appréciés. Un mot de Gilles Bernheim, Grand Rabbin de France, a été lu par Haim Korchia. Elie Wiesel, qui n’a pu y assister, a également tenu à transmettre un message.

Eric Tolédano et Olivier Nackache, réalisateurs du film « Intouchables » (carton de l’année !), ont salué l’action de l’OSE. Et se sont félicités du fait que le succès entourant le film serve la cause d’une association comme l’OSE. L’un des deux acolytes a rappelé qu’il avait obtenu son BAFA à l’OSE.

L’ambiance sur les stands et au Café des Psaumes

Chaque pôle (enfance, santé, grand âge, handicap, mémoire, international) avait son stand attitré, destiné à faire connaître davantage les activités de l’OSE. Le Café des Psaumes, reconstitué pour l’occasion, était un lieu de retrouvailles pour de nombreux anciens dont la tente était située à côté. Les bénévoles du café n’ont pas chômé. Pas moins de 600 petits noirs auraient été servis le jour J !

 

Sélection des meilleures photos :

 ( (c) José Ainouz).

 


Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :