accueil > Actualités > Les enfants sur les traces de l’histoire de l’OSE : près de 50 enfants et éducateurs étaient au Camp des Milles à la Toussaint

Les enfants sur les traces de l’histoire de l’OSE : près de 50 enfants et éducateurs étaient au Camp des Milles à la Toussaint

50 enfants des maisons et des services de milieu ouvert de l’OSE et leurs éducateurs ont visité les 25 et 26 octobre derniers le Site Mémorial du Camp des Milles. Situé à quelques kilomètres d’Aix-en-Provence, ce camp d’internement où ont été internés à partir de 1939, 10 000 personnes, étrangers fuyant le nazisme, Juifs, et d’où ont été déportés 2000 d’entre eux à l’été 1942, est l’unique en France à pouvoir se visiter.

Ce voyage s’inscrivait dans le cadre d’un partenariat initié en 2015 suite aux attentats de janvier, entre l’OSE et la Fondation du Camp des Milles, qui se sont retrouvés sur le terrain de la pédagogie : pour l’OSE, éduquer les jeunes à la citoyenneté et au vivre-ensemble ; pour le camp des Milles, ouvrir les visiteurs vers des messages citoyens comme « ne rien faire, c’est laisser faire ».

Sur cette base, la mise en place du partenariat a été marquée par plusieurs étapes :

La visite des cadres de l’OSE, puis celle du personnel éducatif des établissements de protection de l’Enfance ;  dans la foulée, la première visite de 35 enfants et, un an plus tard, à la Toussaint 2017, c’est 50 autres enfants et leur accompagnateurs qui ont pu bénéficier de ce voyage éducatif.

Ces nouveaux visiteurs ont commencé par découvrir dans le Camp des Milles l’exposition permanente  « Sauver les enfants, 1938-1945 », réalisée par l’OSE et qui introduit le parcours muséographique du Camp des Milles. La journée au Mémorial s’est poursuivie par un atelier pédagogique intitulé « moi raciste ».

Ce tableau a été réalisé par un enfant du foyer de Saint-Germain, en écho d’une exposition du Camp des Milles « Dessiner pour Résister »

Une seconde journée, plus vacancière, invitait à la détente avec un beau programme d’activités sportives. Au total, un séjour de vacances aussi mémoriel que mémorable !

De fait, l’initiative est amenée à être renouvelée pour que toujours plus de jeunes accompagnés par l’OSE puissent visiter ce Mémorial unique en France, où l’association a agi à partir de 1941 pour aider les internés à se procurer les papiers administratifs et sortir les enfants du camp.

Laisser un commentaire

WordPress Video Lightbox
%d blogueurs aiment cette page :