accueil > Actualités > Semaine de lutte contre le racisme et l’antisémitisme : l’OSE s’engage

Semaine de lutte contre le racisme et l’antisémitisme : l’OSE s’engage

Comme chaque année depuis 2015, où la lutte contre le racisme et l’antisémitisme a été déclarée Grande cause nationale, les équipes professionnelles et les jeunes accueillis à l’OSE participent à la semaine d’Education contre le racisme et l’antisémitisme, du 19 au 26 mars. Trois thèmes seront explorés par les équipes éducatives de l’OSE à cette occasion.

 

1. La tradition et la fête, vecteurs de fraternité

L’histoire de la fête de Pourim relate la résistance  et la victoire contre la tentative de destruction du peuple juif. Cette fête joyeuse et conviviale est fêtée dans les différentes maisons de l’OSE, derrière les masques et les magnifiques déguisements, mais aussi en musique :

  • Le 8 mars à la maison Elie-Wiesel de Taverny en présence de l’association Lev Layeled qui avait invité le chanteur Renaud qui a marqué tous les convives par son humilité et sa disponibilité (voir l’article à ce sujet ici)
  • Le 15 mars à la Maison Eliane-Assa de Draveil, sur des airs de Klezmer et autres musiques traditionnelles, joués par les jeunes musiciens du conservatoire grâce à la Fondation « Live Music Now », avec la participation de l’association Lev Layeled et de J’OSE
  • Et cette semaine encore au foyer Ensemble de Saint-Germain en Laye et à la maison de Laversine et de Luzarches

 

 

2. L’histoire et la mémoire comme vecteur d’éducation à la citoyenneté

Les jeunes du centre socio-éducatif Fanny-Loinger de Créteil ont effectué une visite pédagogique du site-mémorial du Camp des Milles, seul camp français d’internement et de déportation encore intact et récemment accessible au public. Lieu citoyen, il a pour vocation de permettre à ses visiteurs de comprendre  les mécanismes et renforcer la vigilance et la responsabilité de chacun face au racisme, à l’antisémitisme, ainsi qu’aux dangers des extrémismes.

Les ateliers proposés aux adolescents visent à favoriser leur esprit critique et leur capacité de distanciation « c’est en étant éclairé par la connaissance et le passé que chacun pourra éviter, à son niveau, de se laisser entraîner un jour, dans l’ordinaire des vies quotidiennes, vers l’extraordinaire d’un crime de masse. Car ne rien faire, c’est laisser faire », résume la psychologue du centre qui accompagnait le groupe d’ados du centre de l’OSE.

 

3. L’art et la culture pour apprendre la tolérance

Une visite de la magnifique exposition « 21 rue La Boétie » au musée Maillol, riche d’enseignements et d’émotions pour un groupe de jeunes de plusieurs établissements et services de protection de l’enfance de l’OSE. Cette exposition fait revivre,  à travers sa collection d’art moderne, l’histoire du collectionneur Paul Rosenberg. Mêlant histoire de l’art, histoire sociale et politique, l’exposition met en lumière un moment crucial du XXe siècle, dont Paul Rosenberg a été un témoin emblématique, à la fois acteur et victime. En particulier, le sujet de la spoliation de ses biens, parce que juif, sera présenté aux jeunes.

 

En somme, une belle leçon et un message de vie pour ces jeunes, venus de divers horizons. L’OSE poursuit ainsi inlassablement son engagement en faveur de l’éducation contre le racisme et l’antisémitisme.

 

Tags: , ,

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :